BFMTV

Sages-femmes: un statut médical indépendant mais la grogne continue

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Après plusieurs mois de revendications, les sages-femmes ont obtenu mardi la création d'un statut médical à l'hôpital pour leur profession, au sein de la fonction publique. Mais elles restent "en colère".

Marisol Touraine, la ministre de la Santé, a annoncé mardi la création d'un statut indépendant pour les sages-femmes, en grève depuis octobre.

Les sages-femmes ont donc obtenu un statut médical au sein de la fonction publique hospitalière mais pas celui de praticien.

Pour la rémunération "le processus de revalorisation des salaires est lancé, une premiere réunion aura lieu au mois d'avril", a précisé la ministre.

Grogne depuis le mois d'octobre...

Elles avaient lancé un mouvement social au mois d'octobre, parfois émaillé d'arrêts de travail qui ont perturbé l'activité de certaines maternité.

Un collectif de grévistes demandait le statut de praticien hospitalier, dont bénéficient les médecins et les dentistes. L'intersyndicale CFDT, CGT, FO, Sud, Unsa, UNSSF demandait quant à elle une évolution du statut, tout en restant au sein de la fonction publique.

...et ça continue

Juste après des annonces de la ministre de la santé concernant le statut des sages-femmes à l'hôpital, le collectif des sages-femmes a annoncé la poursuite de ses actions. "On est très en colère, dépité. Le mouvement continue", a lancé Caroline Raquin, présidente du syndicat de sages-femmes ONSSF et membre du collectif qui réclame notamment de pouvoir quitter la fonction publique, alors que Marisol Touraine venait d'annoncer la création d'"un statut médical des sages-femmes au sein de la Fonction publique hospitalière".

La rédaction avec agences