BFMTV

Sages-Femmes : "On a la vie des femmes et des enfants entre les mains", s'énerve Lefèvre

-

- - -

Marisol Touraine peine à désamorcer le conflit avec les sages-femmes La ministre de la Santé reçoit ce vendredi les représentants des sages-femmes pour leur soumettre ses propositions. Les sages-femmes réclament le même statut que les médecins ou les dentistes.

Les sages-femmes sont en colère et leur mouvemebnt qui dure depuis deux mois se durçit. Ce vendredi, elles doivent être reçues par Marisol Touraine, la ministre de la Santé. Ele doit leur soumettre ses propositions. L’issue de la réunion est incertaine, car le mouvement se durcit. Le nœud du conflit, c’est le statut des quelque 13 000 sages-femmes fonctionnaires de l’hôpital public. Elles demandent d'avoir le même statut à l'hôpital que les médecins ou les dentistes.Le mouvement des sages-femmes, entamé il y a plus de deux mois, est monté d'un cran. L'activité de plusieurs maternités est impactée par l'absence de sages-femmes, qui ont posé un arrêt maladie. Sur RMC ce vendredi Emmanuelle Lefebvre, sage-femme à l'hôpital d'Argenteuil dans le Val-d'Oise, en arrêt maladie, pousse un coup de colère.

La rédaction