BFMTV

Revivez le direct de Bourdin & Co du 27 mai

De 7h à 9h suivez en direct la matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.fr

De 7h à 9h suivez en direct la matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.fr - -

Ce lundi matin dans Bourdin & Co, Claude Rambaud, présidente du Collectif inter-associatif sur la santé, a dénoncé l’explosion de la facture des dépassements d’honoraires pour les Français. Frigide Barjot a souhaité la fin de La Manif Pour Tous et Le Colonel Jacques Bessy a analysé la sécurité des militaires en patrouilles dans les lieux publics après l'agression de l'un d'entre eux samedi à la Défense. A 8h35 : Marine Le Pen.

Invités, témoignages, débats... retrouvez ici tous les moments forts de Bourdin & Co ce lundi sur RMC :

9h : Merci à tous d’avoir suivi le live de Bourdin & Co ce matin, n’hésitez pas à poursuivre les débats en réagissant ci-dessous ! Rendez-vous demain dès 7h !

8h35, Marine Le Pen est face à Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV. La présidente du Front national revient ce lundi matin sur la manif pour tous dimanche et les débordements qui ont clôturé la journée. Marine Le Pen revient également sur l’agression d’un militaire samedi à La Défense.

Il est 8h25, l’heure du Parti Pris d’Hervé Gattegno sur RMC. Ce lundi, Hervé Gattegno revient sur la manifestation des anti-mariage pour tous dimanche. La manif pour tous, une manif pour rien.

Colonel Jacques Bessy, président de l'Association de défense des droits des militaires (ADEFDROMIL)

Samedi en fin d’après-midi dans le quartier de la Défense à Paris, Cédric Cordier, militaire de 23 ans a été agressé à l’arme blanche trois jours après le meurtre d’un militaire anglais dans les rues des Londres. Pour le colonel Jacques Bessy, il faut mieux équiper et former les patrouilles de militaires pour ces opérations au milieu de civils.

8h16 - Col Bessy : « Ils ne peuvent pas procéder à des contrôles, donc a un moment donné, on a l'air un peu désoeuvré. Il faudrait qu'ils aient un pistolet ou une bombe lacrymogène »

8h13 - Col Bessy : « Les patrouilles n'ont pas de missions précises. On peut donc s'interroger sur leur mission. Ils ne sont pas équipés. Ils n'ont que leur fusil d'assaut mais ne peuvent pas s'en servir. Mais s'ils devaient le faire, ils peuvent perforer le corps d'une personnes et en toucher une autre. Les autres agents (RAT, police) sont plus souvent à 5. Il faudrait renforcer les patrouilles ou leur adjoindre un policier ou un gendarme et bien sûr les équiper autrement avec une autre arme que leur fusil d'assaut ».

Frigide Barjot, porte-parole de la Manif Pour Tous

Alors que dimanche après le rassemblement des anti-mariages pour tous à Paris des débordements ont eu lieu, Frigide Barjot annonce la fin du mouvement. « C’est terminé, ça ne marche plus », a-t-elle dit, dénonçant les dérives extrémistes et la récupération politique. Elle précise avec prudence et retenue qu’elle pourrait éventuellement se présenter aux élections municipales.

7h48 - Frigide Barjot : « Je vais continuer mon combat politiquement. Les couples homosexuels ont le droit de vivre ensemble mais un enfant doit connaître son père et sa mère. Nous allons proposer une charte. Dans cette charte nous inscrirons le couple homo dans la législation et le couple hétéro, fait pour engendrer, dans la constitiution. Nous demanderons aux élus de la signer ».

7h47 - Frgide Barjot : « Le temps des manifestations est passé. Le temps de la manif pour tous aussi. La vie, le bonheur des gens c'est tout ce qui m'importe. Mais nous continuerons à combattre les fondements de la loi Taubira ».

7h46 - Frigide Barjot : « Je reste sur le chiffre d'un million de personnes. Nous payons l'organisation des manifestations grâce aux dons. Certains donnent plus qu'un euro ».

7h44 - Frigide Barjot : « La loi Taubira est une supercherie. On dénonce la filiation. Nous ne sommes pas contre l'union des homosexuels. Certains n'ont pas la même conception ».

Il est 7h25, l’heure de retrouver les Coulisses de la Politique avec Jean-François Achilli qui revient ce lundi matin sur les tensions au sein de la droite après la manifestation de dimanche contre le mariage homosexuel. UMP : que faire de la manif ?

Claude Rambaud, présidente du Collectif inter-associatif sur la santé, à l’origine de la création d’un Observatoire citoyen des restes à charge en santé.

INFO RMC - Selon le collectif inter-associatif santé, en 2012, les dépassements d’honoraires ont coûté aux Français plus de 7 milliards d’euros qu’ils ont dû sortir de leur poche, un quart du montant total des dépenses. En deux ans, chez les spécialistes, on estime à 9% la hausse du montant des dépassements d’honoraires.

7h16 - Claude Rambaud : « Les spécialités les plus concernées par les dépassements d’honoraires : Chirurgie (48,80€), gynécologie (31,20€), ophtalmologie (19,70€), ORL (20,50€). On note aussi de très fortes disparités entre les régions. A Paris, la moyenne des dépassements est à 37,70 euros par consultation, contre 15,90 euros pour la moyenne nationale ou même 8,20 euros en Moselle. Aujourd'hui on a a peu près 40 milliards de gaspillage. A nous d'être responsables aussi, mais pour cela nous devons être informés ».

7h15 - Claude Rambaud : « Nous avons fait une étude sur les dépassements. Ceux-là ont augmenté de 9% en deux ans chez les spécialistes. C'est une masse globale. Cela représente entre 8 et 9 milliards que nous payons (ou les mutuelles pour ceux qui en ont une) ».

7h10 - Claude Rambaud : « Ce que l'on connaît, c'est ce qui a été remboursé par l'Assurance Maladie. Les Français savent que quand ils vont chez le médecin, ils vont avoir à payer des sommes qui ne seront pas remboursées. En 1980, au lieu d'augmenter les rémunérations des médecins en payant mieux les actes médicaux, on a autorisé les dépassements d'honoraires non remboursables par l'Assurance Maladie ».

Tugdual de Dieuleveult avec Jean-Jacques Bourdin