BFMTV

Qui est Yanis Roussel, l'homme dans l'ombre de Didier Raoult?

Didier Raoult et, en arrière-plan, Yanis Roussel, le 24 juin 2020

Didier Raoult et, en arrière-plan, Yanis Roussel, le 24 juin 2020 - THOMAS COEX / AFP

Devenu un personnage incontournable de la scène médiatique, le professeur marseillais s'est entouré de plusieurs collaborateurs, dont ce jeune homme avec qui, au fil des années, il a bâti une forte relation.

Il a été l'une des figures de la crise sanitaire. Directeur général de l'IHU Méditerranée Infection, le professeur Didier Raoult s'est invité dans le quotidien des Français dès les premiers balbutiements de l'épidémie de Covid-19. Infectiologue et microbiologiste mondialement réputé, il avait rapidement affirmé que l'hydroxychloroquine, un antipaludique prescrit depuis des années, pourrait être un traitement efficace contre le coronavirus.

Au fil des semaines, cette hypothèse a été battue en brèche et contredite à plusieurs reprises par les autorités sanitaires, avec notamment une très polémique étude publiée dans The Lancet - qui s'est revélée finalement être un fiasco scientifique - et surtout un essai clinique britannique, Recovery, où plus d'un millier de patients ont été traités avec la molécule.

Un personnage remarqué par les internautes

Didier Raoult reste malgré tout un personnage désormais incontournable, y compris politiquement et médiatiquement. En témoigne son audition de ce mercredi par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale, son interview ce jeudi matin sur BFMTV-RMC, ainsi que son activité sur les réseaux sociaux. De manière hebdomadaire, ce dernier livre, en vidéo, ses dernières visions de la crise à ses plus de 380.000 abonnés.

Malgré sa réputation scientifique, cette nouvelle notoriété n'a pas été bâtie de manière solitaire. Didier Raoult est en effet entouré de plusieurs collaborateurs dont Yanis Roussel, un jeune homme en charge de la communication du professeur. Ce mercredi, il a notamment été vu à plusieurs reprises en arrière-plan du Marseillais, lorsque l'infectiologue était interrogé par les députés. Une apparition très remarquée par les internautes, qui pour beaucoup, se sont amusés des réactions de ce dernier.

Stage, thèse, et relations presse

Âgé de 24 ans, ce Breton originaire de Vannes est l'un des plus proches collaborateurs de Didier Raoult, qu'il rencontre en 2016. Dans un premier temps recruté pour un stage à l'IHU, qu'il effectue dans le cadre d'un master en politique européenne, Yanis Roussel est ensuite définitivement recruté afin de gérer les contrats de recherche, explique Ouest-France.

"Peu à peu, j’ai été amené à développer la communication de l’IHU (Institut hospitalo-universitaire). J’ai commencé à m’occuper des relations avec la presse, à organiser des visites de l’Institut pour les acteurs publics, les journalistes ou des partenaires potentiels, explique le principal intéressé, dans une interview accordée au Figaro.

"J’ai aussi contribué à diffuser des bulletins d’information scientifique sur l’avancement des travaux de l’IHU, sous forme vidéo, présentées chaque semaine par le Professeur Raoult", poursuit-il.

Lors de ses premiers mois au sein de l'IHU, Yanis Roussel en profite également pour parfaire son parcours scolaire. Toujours sous la direction de Didier Raoult, il écrit une thèse sur le thème de l’administration de la recherche médicale en France. Intitulée Dispositifs de financement et d'administration de la recherche médicale en France, elle sera finalement validée en 2018, recense le site d'Aix-Marseille Université.

Engagé auprès d'Emmanuel Macron

Le quotidien de Yanis Roussel est également empreint d'un engagement politique. Il est listé sur le site de l'équipe territoriale des Bouches-du-Rhône de LaREM, où il est présenté comme en charge du "Programme 1000 talents", destiné à "favoriser l'émergence et la montée en compétences de nouveaux talents".

En 2017, quelques semaines avant l'élection présidentielle, alors âgé d'à peine 20 ans, il est présenté par Ouest-France comme l'un des membres fondateurs du mouvement à Marseille.

"Macron apporte de la fraîcheur. Dans les comités, on discute avec des gens du PS ou de l’UDI et ça enrichit le débat. On discute entre gens de bonne volonté qui peuvent avoir des idées tout à fait respectables, d’où qu’elles viennent", expliquait-il à l'époque au journal.

Yanis Roussel s'est également engagé dans la politique locale. Dans le cadre des élections municipales, dont le second tour aura lieu ce dimanche, le parti présidentiel avait investi Yvon Berland, professeur de médecine et ancien président de l’université Aix-Marseille. Là encore, le jeune homme fait bloc soutenait le candidat de LaREM, éliminé au premier tour.

"En tant qu’ancien président de l’université, il est particulièrement en phase avec les enjeux de la jeunesse marseillaise", expliquait-il auprès de La Croix.

Sollicitations internationales

Logiquement, l'activité de Yanis Roussel s'est fortement intensifiée ces dernières semaines, à mesure sur son supérieur prenait de l'importance dans le débat public. En témoigne cette photographie publiée il y a quelques semaines dans l'hebdomadaire Paris-Match, où le jeune apparaît au milieu de l'équipe de l'IHU, au sein de laquelle il est l'un des rares à ne pas porter de blouse.

Désormais, les nombreux médias qui souhaitent s'entretenir avec Didier Raoult ont, dans un premier temps, affaire au jeune homme.

"Le vendredi midi qui a suivi le rapatriement (de Français de Chine, accueillis à Carry-le-Rouet au début de la crise, ndlr), deux patients ont été conduits dans nos deux chambres confinées. Et immédiatement, l’attention médiatique s’est portée sur nous. À ce moment-là, comme tous les médecins étaient sur le pied de guerre, j’ai proposé de gérer les appels des journalistes", se remémore-t-il auprès de Ouest-France.

Les sollicitations sont nombreuses, et internationales.

"On a eu des sollicitations du New York Times mais aussi de la presse britannique, espagnole, italienne, grecque…" détaille encore Yanis Roussel.

"J’admire sa curiosité d’esprit"

Quant à sa relation avec Didier Raoult, Yanis Roussel ne tarit pas d'éloges sur le professeur.

"J’admire sa curiosité d’esprit. Le professeur Raoult est un homme qui a un tel goût de la découverte, de l’innovation. Il est sans cesse en mouvement, toujours en quête de quelque chose de nouveau, d’une nouvelle recherche. (...) Il sait évoluer dans ses idées en fonction de ce que lui apporte la réalité", développe-t-il.

S'il a conscience du potentiel polémique de Didier Raoult, le jeune homme assure toutefois que l'infectiologue ne doit pas être réduit à cela. "Il y a naturellement des débats et polémiques qui émergent. Chacun peut se prononcer sur la personnalité du professeur Raoult, mais ce jugement ne doit pas entacher la qualité de son travail", conclut-il.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV