BFMTV

Qui a blessé la fillette aux Tarterêts ?

-

- - -

La famille de la fillette gravement blessée dimanche soir dans des heurts entre caillasseurs et policiers, à Corbeil-Essonnes, affirme toujours que le tir venait des forces de l'ordre. Pour l'heure, l'enquête ne le dément pas formellement selon nos informations. L'enfant est dans le coma.

La police est-elle à l'origine de la grave blessure d'une fillette de 9 ans dimanche soir dans la cité des Tarterêts, à Corbeil-Essonnes (Essonne), lors d'affrontements avec des jeunes ? Ce mardi, la famille de l'enfant doit être entendue pour donner officiellement sa version des faits. Elle accuse les forces de l'ordre d'avoir tiré le projectile qui a blessé la victime à la tempe, nécessitant hier une mise sous coma artificiel. Selon nos informations, la responsabilité de la police n'a pas été écartée par les premières constatations. En effet, la forme de la blessure crée un sérieux doute.

Une blessure ne correspondant pas à celle d'une pierre

Selon les médecins qui l'ont examinée, elle n'aurait pas été provoquée par un jet de pierre (qui serait venu des caillasseurs), mais plutôt par un objet rond et non coupant. Comme une balle en caoutchouc notamment. De plus, la famille de Daranca affirme qu'elle a été touchée sur le côté droit du visage. Cela correspondrait à l'orientation de la fillette et de sa mère lorsqu'elles sont sorties à pied du parc de leur immeuble au moment de l'accident. C'est de ce même côté que se trouvaient les CRS. Pour leur part, les hommes qui sont intervenus ce soir-là n'ont pas le sentiment d'être en cause. Ils rappellent leurs conditions d'intervention particulièrement difficiles dans ce qu'ils apparentent à un vrai guet-apens. Ils attendent eux aussi les conclusions de l'enquête qui pourraient être connues d'ici une à deux semaines.

La Rédaction et A. Manoli