BFMTV

Quand le hard discount gonfle ses prix

-

- - -

Des produits premiers prix plus chers dans les magasins dits low-cost que dans vos supermarchés lambda ? C'est ce que dénonce une association, chiffres à l'appui.

Le hard discount pointé du doigt. Une étude menée par l'association Familles Rurales révèle que les produits premiers prix sont plus chers dans les enseignes low-cost que dans les hyper et supermarchés.
Selon l'association, un panier de produits premiers prix comparables coûtait en 2009 4% moins cher dans un hypermarché qu'en hard discount. En quatre ans, ces produits en hard discount affichent même une hausse de près de 10%, toutes enseignes confondues. Contre une hausse de "seulement" 2% pour les grandes marques et 0,8% pour les marques de distributeurs.

« Les familles y vont les yeux fermés »

Pour Thierry Damien, président de Familles Rurales, ce phénomène est simple à expliquer : « ces magasins sont plébiscités par les familles. On a beaucoup parlé du hard discount, donc on a tendance à y aller les yeux fermés et à ne pas comparer les prix. L'effet d'engouement aidant, les enseignes ont vu là un moyen, en augmentant régulièrement et légèrement leurs prix, d'augmenter leurs marges. Ce n'est pas une accusation, c'est un constat. »

La rédaction, avec Julien Coudrot