BFMTV

Pub anti-mariage homo dans "Le Monde": colère froide de Pierre Bergé

Dans Le Monde daté du 11 avril, sur une pleine page, "La Manif pour tous" s'adresse aux sénateurs pour leur demander de rejeter le texte actuellement examiné au Sénat.

Dans Le Monde daté du 11 avril, sur une pleine page, "La Manif pour tous" s'adresse aux sénateurs pour leur demander de rejeter le texte actuellement examiné au Sénat. - -

Le président du Conseil de surveillance du "Monde" est "scandalisé" par cette publicité en pleine page, "contraire aux valeurs de ce journal.

Pierre Bergé, l'un des actionnaires du journal Le Monde, s'est dit "scandalisé" par la publication dans le quotidien daté de jeudi d'une publicité des opposants au mariage homosexuel, estimant sur son compte Twitter qu'elle était "contraire aux valeurs de ce journal".

Dans Le Monde, sur une pleine page, "La Manif pour tous" s'adresse aux sénateurs pour leur demander de rejeter le texte actuellement examiné au Sénat.

profondément scandalisé que le journal #LeMonde ait publié une publicité pour #lamanifpourtous contraire aux valeurs de ce journal. 1/2
— Pierre Bergé (@pvgberge) 10 avril 2013

Furieux, le président du Conseil de surveillance du Monde a "demandé des explications à Louis Dreyfus", président du directoire.

#LeMonde #lamanifpourtous j'ai demandé des explications à Louis Dreyfus. A suivre. 2/2
— Pierre Bergé (@pvgberge) 10 avril 2013

Pierre Bergé, partisan déclaré du mariage homosexuel ne mâche pas ses mots.

Inimitié réciproque

Le 27 mars, "La Manif pour tous" avait porté plainte pour "incitation à commettre un acte de terrorisme" contre Pierre Bergé en raison d'un message qu'il avait relayé sur Twitter, avait annoncé l'avocat du collectif, Me Alexandre Varaut.

L'homme d'affaires avait, selon Me Varaut, retweeté le 17 mars un message disant "Vous me direz, si une bombe explose le 24 mars sur les Champs à cause de la Manif pour tous, c'est pas moi qui vais pleurer". Le message avait été rapidement retiré.

C.P avec AFP