BFMTV

Pollution: la mairie de Paris demande la mise en place de la circulation alternée vendredi

Pic de pollution à Paris, le 18 mars 2015.

Pic de pollution à Paris, le 18 mars 2015. - Capture antenne BFMTV

Le Nord, la région parisienne et particulièrement la capitale sont victimes depuis lundi d'un pic de pollution élevé. Après le dépassement des seuils limites mardi et mercredi, la mairie de Paris a demandé ce jeudi à l'Etat de mettre en place la circulation alternée.

La tour Eiffel quasiment invisible derrière un halo de nanoparticules. Pour la troisième fois depuis le début de l'année à Paris, la concentration moyenne en particules fines a dépassé plusieurs fois dans la semaine les seuils de pollution autorisés. Dans ce cas de figure, la réglementation autorise l'instauration de mesures d'urgence comme la circulation alternée et la gratuité des transports.

Dépassement du seuil d'information jeudi et vendredi

Airparif, l'association chargée de la surveillance de la qualité de l'air en Ile-de-France, prévoit un dépassement du seuil d'information jeudi et vendredi. Vue du ciel, la pollution, elle, se repère facilement. "On a une visibilité qui se réduit et un liseré orange bien caractéristique des nuages de pollution", indiquait mercredi Alain Paris, pilote du ballon de Paris.

Ces particules, dues à la conjonction d'un intense trafic routier, du soleil et de la chaleur, sont très nocives pour la santé. Pénétrant facilement dans le corps, les particules en suspension dans l'air, notamment les PM 10 et les PM 2,5 sont considérées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) comme très nocives pour la santé. Elles seraient à l'origine de cancers, de maladies respiratoires ou cardio-vasculaires et d'allergies. Face à ce phénomène, il est recommandé, notamment aux personnes vulnérables, d'éviter les activités physiques en plein air et même en intérieur, les particules affectant particulièrement les systèmes respiratoire et cardiovasculaire.

Circulation alternée et gratuité des transports

Face à une qualité de l'air qui ne s'améliore pas, Anne Hidalgo, a décidé jeudi de demander la mise en place de mesures d'urgences prévues par la réglementation: circulation alternée, contournement de l'agglomération par les poids lourds de transit et gratuité des transports en commun. Les mesures qui relèvent de la compétence de Paris sont en outre maintenues jusqu'à vendredi: une heure d'Autolib' gratuite pour les abonnés un jour, gratuité de l'abonnement à la journée à Vélib (qui permet d'utiliser le service gratuitement pour une durée de 30 minutes par trajet) et le stationnement résidentiel gratuit.

"J'appelle tous les Franciliens à recourir aux transports collectifs, aux modes doux et transports propres, et au covoiturage", a indiqué la maire de Paris, dans un communiqué.

Audrey Guiraud avec AFP