BFMTV

Plus de 1.400 migrants dont 93 enfants évacués du campement de la porte d'Aubervilliers

BFMTV

Un peu plus de 1.400 migrants ont été évacués du campement de la porte d'Aubervilliers ce mardi matin.

L'évacuation du campement de la porte d'Aubervilliers s'est achevée vers 8h30 ce mardi matin. Depuis le début de la matinée, un important dispositif policier avait été déployé sous la supervision de la préfecture de police et la préfecture d'Ile-de-France. 

A l'issue de cette opération, qui s'est déroulée dans le calme, 1.436 personnes dont 93 enfants ont été évacués. Ils ont été pris en charge dans des bus qui devaient les mener vers une quinzaine de gymnases réquisitionnés. Le nettoyage du campement a débuté dès la fin de l'évacuation, des machines de chantier étaient à l'oeuvre pour enlever tentes et baraquements de fortune installés sur place. 

Inquiétude des associations

Pour éviter que le campement se reforme, le préfet de police a assuré qu'une "surveillance policière" sera mise en place porte d'Aubervilliers. Les associations qui viennent en aide aux migrants font part de leur inquiétude pour la suite.

"L'inquiétude qu'on a c'est ce qui va se passer après, aussi bien pour la colline du crack et les gens qui étaient autour de ces camps (...) et puis pour tout ce qui se passera dans les gymnases. On pense que les centres de rétention vont enfler et qu'un certain nombre de situations ne seront pas réglées", prévient Jean-Jacques Clément, de l'association Solidarité migrants Wilson. 

Cette évacuation était la soixantième depuis 2015. Environ 300 migrants sont toujours installés dans un campement voisin, porte de la Villette. 

Carole Blanchard