BFMTV

Plomb à Notre-Dame: le rectorat de Paris demande le report de la rentrée scolaire dans cinq écoles privées

Vue aérienne de Notre-Dame de Paris après l'incendie du 15 avril 2019

Vue aérienne de Notre-Dame de Paris après l'incendie du 15 avril 2019 - Lionel BONAVENTURE / AFP

Tous les établissements publics pourront cependant accueillir leurs élèves dès lundi.

Le rectorat de Paris demande le report de la rentrée scolaire de cinq écoles privées des 7e, 5e et 4e arrondissement de Paris, après des suspicions de pollution au plomb liée à l'incendie de Notre-Dame, a t-on appris du rectorat de Paris. Deux d'entre elles présentent des taux en plomb inquiétants. Trois autres nécessitent des analyses complémentaires.

"À la suite de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame et de la dispersion consécutive de particules de plomb, des mesures de prévention et de sécurisation ont été mises en place par l’agence régionale de santé et la mairie de Paris en étroite relation avec le rectorat de Paris", rappelle le rectorat dans un communiqué.

Les écoles publiques ouvriront toutes

"Les recommandations formulées ce vendredi par l’ARS sur les établissements privés ont conclu que cinq d’entre eux doivent encore être soumis à des mesures complémentaires: nettoyage pour deux écoles dont les seuils sont supérieurs aux moyennes nocives, et prélèvements supplémentaires et fiables pour les trois autres dans l’attente de valeurs exploitables et de l’éventuel nettoyage de décontamination."

Sont concernées les écoles Sainte-Catherine (5e), Sainte-Clotilde (7e), Saint-Jean-Gabriel (4e), Saint-Thomas d’Aquin (7e), et Saint-Victor (5e). 

En revanche, après analyses des derniers prélèvements, tous les établissements publics pourront accueillir leurs élèves dès lundi, précise le rectorat.

Cyrielle Cabot