BFMTV

Permis probatoire: «Une alternative pour désengorger l’attente», dit JC Fromantin, député UDI

-

- - -

Jean-Christophe Fromantin propose un permis probatoire à passer auprès d’organismes privés. Pour le député-maire UDI, passer son permis coûte trop cher compte lorsqu’on attend la date longtemps.

Avoir une date pour l’examen du permis de conduire dans un délai record, c’est le rêve de beaucoup de candidats contraints d’attendre trois mois, parfois six en Ile-de-France, avant de pouvoir enfin passer l’examen.
S’il est si difficile d’avoir une date pour passer son permis, c’est parce que les inspecteurs manquent : moins de 1 300 pour toute la France. D'où l'idée du député UDI Jean-Christophe Fromantin, qui propose une loi autorisant des organismes privés à délivrer aux automobilistes débutants ‘’un permis probatoire’’. En déléguant à des organismes privés habilités par les administrations, le député-maire UDI de Neuilly-sur-Seine espère désengorger le système sans peser sur les finances publiques. L’examen coûterait 50 euros au candidat, l’équivalent d’une heure de conduite. L’épreuve serait la même, le permis aurait la même valeur, mais il faudrait être plus attentif : une fois passé l’examen, il faudra avoir conduit deux ans et parcouru au moins 3 000 kilomètres sans infraction pour que l’examen devienne définitif.

"Le coût est prohibitif du fait des délais d'attente"

Jean-Christophe Fromentin a développé son idée sur RMC et BFMTV ce vendredi : "Les trois mois d’attente se changent en six mois voire un an pour ceux qui l’ont raté". Ces délais sont incompatibles avec les attentes." Le député-maire juge l'Etat incapable "de fluidifier un système qui coûte beaucoup trop cher compte tenu des heures supplémentaires quand on attend la date longtemps". Pour lui, "le coût est prohibitif du fait des délais d’attente imposés par l’administration."
Il propose donc un permis probatoire "converti en permis définitif au bout de deux ans sans infraction, auprès d’organismes certificateurs privés".

|||Faut-il instaurer un permis de conduire probatoire ?

La Rédaction avec J. Zeghoudi