BFMTV

Pau: la police municipale va effectuer des rondes de nuit

La mairie de Pau, en novembre 2013 (illustration)

La mairie de Pau, en novembre 2013 (illustration) - Nicolas Tucat - AFP

Les quatre agents de la police municipale veilleront à empêcher le tapage nocturne et les bagarres dans les rues de Pau, comme l'a expliqué François Bayrou.

Quatre policiers municipaux, répartis en deux patrouilles, seront chargés à partir de mardi d'effectuer des rondes de nuit à Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques. Armés de tasers et de flash-balls, ils parcourront la ville entre 19 heures et 4 heures du matin. 

"L'objectif de ces deux patrouilles sera d'empêcher le tapage nocturne, les bagarres, d'inspecter les parkings souterrains… dans l'hyper-centre et les quartiers", a précisé le maire, François Bayrou, auprès de la République des Pyrénées.

Shérifs locaux ou gardes champêtres?

Les policiers concernés ont été formés pendant 6 mois et ils ont obtenu une autorisation de port d'armes dans l'exercice de leurs fonctions. Comme le précise le quotidien local, cette autorisation est délivrée par la préfecture pour une durée de 5 ans.

Si certains élus s'inquiètent de la décision du maire, redoutant que les policiers ne se comportent comme des "shérifs locaux", le syndicat national de sécurité publique s'est de son côté déclaré "consterné de constater que le premier magistrat de cette commune s'oppose à l'équipement en armes létales de ses agents", déplorant que les policiers municipaux soient "considérés comme des gardes champêtres".

A. D.