BFMTV

Partager vos vidéos peut rapporter gros

-

- - -

Votre chat qui joue, votre bébé qui rit... Mises en ligne, vos vidéos pourront vous faire gagner de l'argent. Le site YouTube va rémunérer les auteurs des clips les plus populaires.

YouTube, le premier site mondial de partage de vidéos, a annoncé mardi 25 août qu'il allait reverser une partie de ses revenus publicitaires aux utilisateurs qui mettent en ligne les clips les plus regardés. Aux Etats-Unis dans un premier temps, puis dans d'autres pays.

« Filmez votre chat et gagnez de l'argent »

Le site Internet, propriété du géant Google, vendra en fait des espaces publicitaires autour des vidéos les plus populaires, sous réserve que l'utilisateur donne son accord, comme l'explique Guillaume Deleurence, journaliste chez 01net.com : « C'est un programme [de partenariat] qui existait déjà pour certaines personnes, qui devaient s'inscrire et passer par tout un tas d'étapes. Mais maintenant, n'importe quel internaute qui met sa vidéo en ligne pourra potentiellement gagner de l'argent.
YouTube va faire le tri, en sélectionnant les vidéos qui ont la plus grande popularité ou sont le plus partagées entre les internautes. Ils partiront sans doute de certains de ces critères, mais potentiellement, si vous filmez votre chat en train de jouer avec une boule en papier, vous pourrez gagner de l'argent. »

Concrètement, YouTube enverra à l'auteur d'une vidéo beaucoup visionnée ou partagée, un email. L'internaute pourra alors « activer le partage de revenus ». Mais les responsables du site refusent de quantifier la "popularité" nécessaire pour recevoir un tel message.

« YouTube, très avare de chiffres »

Combien pourra-t-on gagner ? « ça, c'est le grand mystère », regrette Guillaume Deleurence. « Parce que Youtube et sa maison-mère Google sont très avares de chiffres et donnent très peu de précisions sur ce qu'on peut gagner comme argent. Mais ce sera peut-être pas négligeable si la vidéo fait le tour du monde et a des millions de visionnages. Ça peut donc devenir une source de revenu non négligeable pour certaines personnes. » YouTube dit en effet avoir déjà distribué à certains auteurs de vidéos inscrits de façon formelle au programme de partenariat, « plusieurs milliers de dollars ».

La rédaction, avec 01net et Reuters-Bourdin & Co