BFMTV

Paris: une pièce de théâtre accusée de Blackface annulée à la Sorbonne 

La Sorbonne à Paris.

La Sorbonne à Paris. - Loïc Venance - AFP

Plusieurs élèves ont appelé au boycott de la pièce, obligeant l'université à l'annuler.

La pièce de théâtre Les Suppliantes d'Eschyle devait être jouée dans l'amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne ce lundi soir. Plusieurs étudiants se sont indignés de l'usage du Blackface, cette pratique qui consiste à maquiller des acteurs blancs en personnes noires, et appelé au boycott. La représentation a finalement été annulée, selon une information relayée par Le Mouv'.

Vendredi, le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran) avait dénoncé dans un communiqué une pièce "afrophobe, colonialiste et raciste", et appelé au boycott de la pièce. En cause, sur une photo des répétitions, diffusée sur le site de l'université, une actrice blanche apparaissait sur scène, le visage maquillée en noir et coiffée de tresses.

"Un parti pris de la troupe"

Le service culturel de la faculté a d'abord nié le caractère raciste de la pièce, invoquant un parti pris de la troupe et provoquant de vives critiques auprès des étudiants.

Un appel au boycott

Une opération au boycott a ainsi été menée avant le début de la pièce, à l'entrée de l'amphithéâtre, organisée par plusieurs élèves et des associations. L'université a alors ainsi renoncé à faire jouer à la troupe.

Cyrielle Cabot