BFMTV

Paris: les locaux de BlackRock investis et dégradés par des militants écologistes

Des militants écologistes ont pénétré ce lundi dans les locaux du gestionnaire d'actifs BlackRock, dénonçant son implication dans le domaine des énergies fossiles.

Ce lundi matin, quelques dizaines de militants écologistes, mobilisés par Youth For Climate Paris-Île-de-France, tandis que le site de 20 Minutes remarquait également des drapeaux Extinction Rebellion, ont investi un immeuble dans le centre de Paris, tout près du Palais-Brongniart. L'endroit héberge notamment les locaux du gestionnaire d'actifs BlackRock. Cette opération a pris le nom d'"Avenir en feu" comme l'a noté Le Parisien

"Ecologie libérale, mensonge du capital"

Le 7 janvier dernier déjà, l'édifice, situé du côté de la station de métro Quatre-Septembre, avait reçu de la visite: celle de grévistes de la SNCF et de la RATP. BlackRock est en effet la bête noire des opposants à la réforme des retraites, qui symbolisent souvent la société américaine par de grands corbeaux noirs dans les cortèges, qui la voient comme un bénéficiaire du plan du gouvernement, et une organisation poussant à l'instauration d'un régime par capitalisation. Mais ce lundi, c'est l'engagement de BlackRock dans le secteur des énergies fossiles qui était dénoncée. 

A l'intérieur du bâtiment, les écologistes ont tagué plusieurs inscriptions dont "BlackRock assassin" ou encore "Ecologie libérale, mensonge du capital", comme le montrent les images tournées par le journaliste Rémy Buisine ci-dessous. D'après Le Parisien, les occupants sont ensuite sortis du bâtiment, devant lequel se trouvaient des policiers mais aussi des soutiens du mouvement. 

Robin Verner