BFMTV

Paris: ils distribuent des cafés dans le métro pour faire sourire les voyageurs

Le collectif "Les ptits cafés du métro" distribue des cafés dans les rames parisiennes.

Le collectif "Les ptits cafés du métro" distribue des cafés dans les rames parisiennes. - BFMTV.com - Phanie B

Un collectif monté par de jeunes Parisiens va distribuer des centaines de biscuits et des cafés samedi après-midi dans le métro parisien, pour générer de la bonne humeur. BFMTV.com a interrogé le vingtenaire à l'origine du projet.

"Je sais que les Parisiens savent sourire, pourquoi font-ils la tête dès qu'ils sont dans le métro?" Fort de ce constat, Geoffroy, 25 ans, va distribuer avec d'autres volontaires plus de 500 biscuits et des centaines de gobelets de café et de thé samedi prochain, entre 14 heures et 17 heures dans le métro parisien, pour propager un peu de bonne humeur dans les rames. 

Pour financer leur opération, le collectif baptisé "Des ptits cafés dans le métro" a lancé un financement participatif. "On demandait 250 euros. En quelques jours, on a récolté 282 euros, et ça continue encore, on va peut-être pouvoir donner plus de gâteaux que prévu", raconte Geoffroy à BFMTV.com.

Une idée partie d'une rencontre dans le métro

L'expérience a commencé en réalité il y a près de deux mois. "J'étais sur la ligne 3, je rentrais chez moi, quand j'ai sympathisé avec quatre jeunes dans le métro, alors qu'on ne se connaissait pas entre nous. L'un d'eux a lancé en rigolant: "Il ne nous manque plus que le café!" Le lendemain, avec une copine motivée, on a pris des thermos, du café, et on s'est lancés dans l'aventure!"

Depuis, tous les lundis matins, les deux amis, rejoints depuis par des bénévoles enthousiasmés par l'idée et parfois par des musiciens, se retrouvent sur le quai de Concorde à 8h30, et distribuent thés et cafés sur la ligne 1, achetés avec leurs propres moyens.

"Quand on arrive, les gens sont souvent surpris, mais ils réagissent généralement très bien, en nous remerciant et en nous félicitant pour l'initiative. L'objectif est d'impacter positivement les gens, et de faire du métro un endroit plus convivial. On s'adresse à tout le monde, sans distinction, et ça nous permet même à nous d'aller côtoyer des personnes à qui on n'aurait jamais osé adresser la parole", souligne Geoffroy.

"Ce n'est pas une opération marketing"

Une opération marketing se cacherait-elle derrière ces gestes? "Pas du tout", s'amuse Geoffroy. "D'ailleurs, on n'a pas encore définitivement choisi la marque de gâteaux que l'on va distribuer samedi, mais on prendra sûrement des biscuits emballés individuellement, c'est plus hygiénique". Le garçon admet toutefois avoir été approché par quelques entreprises. "Une marque de café nous a offert un stock de café, mais nous n'en avons pas parlé, pour ne pas faire de publicité, et ne pas confondre nos actions avec une opération de com'". 

Pour cet ancien ingénieur en informatique, reconverti dans le coaching en communication, la plus grande difficulté de ce projet demeure toutefois le fait d'oser aller vers les gens. "Il faut avoir du courage pour se lancer, mais en groupe, c'est plus facile. Et mine de rien, offrir un café à quelqu'un qui ne s'y attend pas, ça rebooste incroyablement. On se sent plein d'énergie après nos distributions!"

Avis aux amateurs: les bénévoles sont les bienvenus pour accompagner le collectif samedi prochain. Envoyez un mail : lesptitscafesdumetro@gmail.com