BFMTV

Nuit de galère en Isère: routes, trains et avions très perturbés par la neige

Le trafic reprend progressivement après le passage de plusieurs déneigeuses.

C'est ce dimanche matin un peu après 8 heures que les automobilistes, qui ont passé la nuit dans leur véhicule, ont été libérés du piège neigeux qui s'était refermé sur eux à proximité du péage de Colombe dans l'Isère.

En début de soirée, en raison des fortes chutes de neige, la préfecture avait pris la décision de fermer l'autoroute A48 qui relie Grenoble à Lyon, condamnant plusieurs dizaines de personnes à passer la nuit dans leur voiture. Les barrières ont rouvert peu après 8 heures, l'autoroute ayant retrouvé un fonctionnement à peu près normal vers 9 heures.

Une centaine d'automobilistes hébergés

Les services d'autoroute et la gendarmerie ont été pris de court par les fortes chutes de neige, initialement prévues autour de minuit, mais qui ont en réalité débuté vers 21 heures.

Des "fortes chutes de neige qui se sont produites le 2 février 2019 à partir de 21 heures, imparfaitement anticipées par Météo-France", a déclaré la préfecture.

Les automobilistes qui s'étaient déjà engagés sur l'axe ont quant à eux été secourus et hébergés vers les gymnases de quatre communes, Rives, la Bathie, Virieu et La Frette, pour la nuit. Ils ont également pu reprendre la route ce matin après le passage des déneigeuses. Au total, une centaine de voitures ont été bloquées à l’intérieur de l’autoroute, au niveau du col de la Rossatière. Les automobilistes ont été secourus par gendarmerie avant 2 heures du matin. 

Cinq départements d'Auvergne-Rhône-Alpes restent placés en vigilance orange en raison des chutes de neige et du risque de verglas, a indiqué Météo-France dans son bulletin de dimanche.

Des trains et un avion impactés

La circulation des trains a été interrompue entre Lyon et Grenoble en raison d'une rupture de caténaires après une possible chute d'arbre. Aucun train n'a cependant été bloqué en pleine voie, le trafic étant détourné par l'axe Lyon/Ambérieu puis par l'axe Chambéry/Lyon lorsque ce dernier sera dégagé, assure la préfecture.

En outre, un avion n'a pas pu décoller de l'aéroport de Grenoble Saint-Geoirs et 140 passagers ont été hébergés dans l'aérogare.

Plus de 1000 foyers étaient privés d'électricité dimanche matin en Isère après la rupture d'un câble de moyenne et basse tension. Les interventions des équipes d'Enedis étaient en cours.

Loïc Besson avec Hugo Septier et AFP