BFMTV

Nouveau record de consommation d'électricité

Techniciens au centre de Réseau de transport électricité (RTE) à Marseille. La vague de froid qui persiste en Europe a entraîné mercredi un nouveau record de consommation d'électricité en France, où 53 départements français sont maintenus en vigilance "gr

Techniciens au centre de Réseau de transport électricité (RTE) à Marseille. La vague de froid qui persiste en Europe a entraîné mercredi un nouveau record de consommation d'électricité en France, où 53 départements français sont maintenus en vigilance "gr - -

PARIS (Reuters) - La vague de froid qui persiste en Europe a entraîné mercredi un nouveau record de consommation d'électricité en France, où 53...

PARIS (Reuters) - La vague de froid qui persiste en Europe a entraîné mercredi un nouveau record de consommation d'électricité en France, où 53 départements français sont maintenus en vigilance "grand froid".

La consommation a atteint 101.600 mégawatts (MW) à 19H00, selon Réseau de transport électricité (RTE). Un premier record avait été battu mardi, avec 100.500 MW. Le précédent record datait du 15 décembre 2010, avec 5.000 MW de moins.

Dans la journée, les températures sont restées négatives sur une large partie du pays de -3 à -5 degrés, précise Météo France dans son bulletin de vigilance national.

Ce froid polaire pourrait durer jusqu'à la fin du mois de février en Europe, selon plusieurs responsables de l'Organisation mondiale de la météorologie (OMM).

En France, un radoucissement semble en vue au début de la semaine prochaine, selon les prévisions à sept jours de Météo France.

La vague de froid a gagné le sud-ouest du pays où des records ont été battus, comme à Toulouse ou sur la côte basque.

Les autorités ont cependant assuré que tout risque de "black-out national" électrique était écarté.

A Toulouse, 7.000 foyers ont été privés de chauffage à cause d'une fuite sur une canalisation d'eau chaude mais un retour à la normale progressif était annoncé en fin de journée.

Les associations caritatives, qui doivent faire face à un afflux de personnes en difficulté, sont mobilisées mais les besoins augmentent au fil de la période de grand froid.

Le Secours populaire appelle ainsi les Français à faire des dons lors du week-end prochain dans ses antennes, comités et fédérations.

Gérard Bon et Karolin Schaps, édité par Yves Clarisse