BFMTV

Nourrissons morts à Chambéry : "Très traumatisant pour les équipes", dit une puéricultrice

Marisol Touraine, sur place dimanche, reste prudente et n'accuse personne.

Marisol Touraine, sur place dimanche, reste prudente et n'accuse personne. - -

Après la mort, début décembre, de trois bébés probablement contaminés par une poche de nutriments, l'hôpital est sous le choc, notamment Corinne, puéricultrice dans le service de réanimation néo-natale à l'hôpital de Chambéry.

Trois plaintes ont été déposées après la mort de trois nourrissons à l'hôpital de Chambéry début décembre. Pour le moment, difficile de savoir qui de l'hôpital, le transporteur ou le laboratoire est responsable de la contamination des poches de nutriments.
Marisol Touraine, sur place dimanche, reste prudente et n'accuse personne. En attendant les résultats d'analyse, c'est le choc parmi le personnel : "ça va prendre du temps à s'effacer, ça reste douloureux et traumatique pour l'équipe", témoigne Corinne, puéricultrice dans le service de réanimation néo-natale à l'hôpital de Chambéry. Sous le coup de l'émotion, elle espère qu'avoir : "toute la lumière sur les faits" va aider l'équipe à "retravailler avec plus de sérénité".

La Rédaction avec G. Windrestin