BFMTV

Nord: des distributeurs payants de masques, de gels et de gants installés dans plusieurs communes 

Une entreprise a reconverti des distributeurs de pain en distributeurs de masques, gants et gel hydroalcoolique.

"J'avais peur qu'il y ait la queue mais je pense que tout le monde n'est pas au courant". À Feignies, dans le Nord, un distributeur de pain a été astucieusement transformé par une entreprise privée pour délivrer... des masques, des gels hydroalcooliques et des gants.

Une initiative qui se trouve être un succès pour l'entreprise SPL dont ce grand distributeur bleu, baptisé "Distribprotec", se vide très rapidement depuis son implantation sur la place principale du village. 

"On fait notre réassort le plus vite possible pour pouvoir servir la population en masse. On cartonne ! Le distributeur fonctionne à merveille. Tout le monde est ravi", assure Thibault Lecomte, employé de l'entreprise SPL. 

"C'est douteux"

Le prix rebute cependant. Il faut ainsi débourser 4 euros pour s'acheter un masque lavable dix fois ou encore 12 euros pour un gel hydroalcoolique accompagné de gants. 

"Je ne suis pas convaincu, c'est du vol manifeste. Notamment au niveau du prix des gants... Les masques ne sont même pas emballés, c'est douteux", déplore un infirmier libéral, interrogé par BFMTV.

L'entreprise a installé plusieurs autres machines dans des villes proches de Maubeuge, toujours dans le Nord, comme à Aulnoye-Aymeries. Le maire de cette commune considère que l'initiative peut "dépanner" comme "il se peut qu'on arrive à une période où n'a pas un masque forcément avec soi". 

Les communes concernées se sont engagées à donner des masques rapidement à chaque habitant, tout comme la région Hauts-de-France, avant le 11 mai, date annoncée d'un probable déconfinement

Clément Boutin