BFMTV

Nicole Belloubet: "Pourquoi pas" organiser des étapes du grand débat national dans les prisons

Nicole Belloubet la garde des sceaux sur le plateau de BFMTV ce vendredi

Nicole Belloubet la garde des sceaux sur le plateau de BFMTV ce vendredi - Capture d'écran BFMTV

La garde des Sceaux s'est également dite favorable a la tenue de débat avec des victimes.

Des débats organisés en prison? La Garde des Sceaux le redit ce lundi soir à notre antenne, elle y est favorable, y compris en présence de victimes, a déclaré Nicole Belloubet sur BFMTV.

Interrogée sur la possibilité d'organiser des grands débats nationaux en prison, Nicole Belloubet a déclaré:

"Tous les débats sont utiles. Nous en aurons en prison, dans les juridictions, pourquoi pas avec les victimes?", a-t-elle affirmé, interrogée par Ruth Elkrief.

Déjà fin janvier, elle avait fait part de sa volonté d'organiser des débats en milieu carcéral: "Je le souhaite. J'y suis très favorable. Je souhaite participer à plusieurs grands débats et notamment en détention", avait-elle fait savoir au micro de RTL.

Tenir des débats dans les établissements pénitentiaires serait une "très bonne chose", avait également estimé la contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL), Adeline Hazan.

Avec AFP