BFMTV

Mort après avoir bu 56 shooters: du sursis pour le gérant du bar

Le gérant d'un bar de Clermont-Ferrand, était entendu pour la mort d'un de ses clients depuis le 4 mai dernier.

Le gérant d'un bar de Clermont-Ferrand, était entendu pour la mort d'un de ses clients depuis le 4 mai dernier. - Frank Perry - AFP

Son client était mort en octobre dernier après avoir remporté un concours en avalant 56 "shooters" d'alcool: le gérant d'un bar a été condamné mercredi à quatre mois de prison avec sursis et à un an d'interdiction d'exercer par le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand.

Gilles Crepin, 47 ans, était poursuivi pour "homicide involontaire par violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité et de prudence". C'est dans son bar que, le 25 octobre 2014, Renaud Prudhomme, 56 ans, avait ingurgité 56 petits verres d'alcool fort - des "shooters" - en un temps éclair, battant ainsi le record de consommation, affiché sur une ardoise dans l'établissement.

Le conseil du gérant du bar a aussitôt annoncé son intention de faire appel de ce jugement.

la rédaction avec AFP