BFMTV

Minute de silence : « Une bonne chose », jugent des élèves

Un homme se recueille devant l'école juive où 4 personnes sont mortes lundi.

Un homme se recueille devant l'école juive où 4 personnes sont mortes lundi. - -

Ce mardi matin, c'était encore l'émotion qui dominait au lendemain de la tuerie de Toulouse, et notamment lors de la minute de silence observée à 11h dans toutes les écoles de France. RMC a assisté à cet hommage au lycée Buffon dans le 15ème arrondissement de Paris. Réactions d'élèves et du proviseur de l'établissement…

Réagissez dès maintenant sur RMCTalk.fr en cliquant ICI.

Ce mardi à 11h, toutes les écoles de France ont observé une minute de silence en hommage aux victimes de la tuerie de Toulouse. Un geste grave, pas toujours facile à comprendre pour les plus jeunes. Au lycée Buffon à Paris, le proviseur a vu dans ce geste une occasion d’échanger avec les élèves : « Quand les élèves sont debout, ils se rendent compte qu'une minute, c’est très long. Ça sert à faire émerger ensuite un échange sur le sujet. Ce qui est important, c’est ce qui se passe après la minute de silence. »

« Certains se sentent plus menacés que d’autres »

A la sortie du lycée, les réactions des élèves sont plutôt positives : « On s’est tous dit que c’était une bonne chose et que c’était l’occasion de réfléchir à ce qui peut tous nous arriver dans la vie », dit l’un d’eux. « On est dans un lycée assez cosmopolite et on voit que certains se sentent plus menacés que d’autres. »

« Pourquoi pas une minute de silence pour les militaires ? »

Une autre lycéenne de l’établissement raconte : « On a échangé nos points de vue. Il y a eu beaucoup d’incompréhension parce qu’on s’est demandés pourquoi on n’a pas fait de minute de silence pour les militaires. Après tout ils se battent pour notre nation… » Et une dernière lycéenne de conclure : « On a réfléchi sur le fait que ce soit un acte antisémite. Ce qui est très choquant, c’est que cette personne ait tiré sur des enfants devant une école en plus : c’est inhumain »