BFMTV

Michel, directeur de centre équestre sur RMC : « On peut très bien bloquer le pays »

-

- - -

Les centres équestres manifestent tôt ce matin en Ile-de-France contre la hausse de la TVA dans leur secteur. Et ils témoignent ce lundi matin chez Jean-Jacques Bourdin avec en fond sonore RMC dans leur camion.

La colère contre l’écotaxe ne faiblit pas. Celle contre l’équitaxe non plus. Les centres équestres manifestent et bloquent les axes routiers d’Ile-de-France ce lundi matin pour protester contre la hausse de la TVA. Ils entendent conserver une TVA à 7%. Ils prévoient des opérations escargot sur les autoroutes autour de Paris (A13, A10, A6, A6a et b, A4, A1 et A170) et le boulevard périphérique, jusqu'à 13h environ. Des centaines de camions doivent converger vers Villepinte en Seine-Saint-Denis où se tient le Salon du Cheval. Un premier rassemblement aura lieu aux Ulis (Essonne) à 6h. La préfecture de police de Paris conseille « vivement aux automobilistes de différer leurs déplacements et de privilégier les transports en commun et notamment, pour les poids lourds, de contourner les autoroutes impactées ».

« Si la mobilisation est nationale, on peut très bien bloquer le pays »

Et ce lundi matin sur RMC, Michel qui participe à la mobilisation témoigne sur RMC de sa colère et de son incompréhension face à cette volonté d’augmenter la TVA pour les centres équestres. (Voir la vidéo ci-dessus)

|||

Le monde de l'équitation se mobilise contre une hausse de la TVA passant de 7 à 20%, destinée à mettre la France en conformité avec une directive européenne encadrant l'application des taux réduits de cette taxe. Le gouvernement a proposé de créer un "fonds cheval" et affiché samedi son intention de renégocier à Bruxelles une TVA à taux réduit.

La rédaction