BFMTV

Meurtre de Lucie: 300 personnes pour une marche blanche au Havre

Près de 300 personnes se sont rassemblées lors d'une marche blanche, au Havre, en mémoire de Lucie, 18 ans, poignardée mortellement mercredi dernier.

Près de 300 personnes se sont rassemblées lors d'une marche blanche, au Havre, en mémoire de Lucie, 18 ans, poignardée mortellement mercredi dernier. - Philippe Huguen - AFP

Une marche blanche en mémoire de Lucie, la jeune fille de 18 ans mortellement poignardée par un adolescent de 15 ans à la suite d'une dispute, s'est déroulée ce samedi dans les rues du Havre.

Environ 300 personnes, fleurs à la main, ont participé samedi au Havre à une marche blanche en mémoire de Lucie, la jeune fille de 18 ans mortellement poignardée par un adolescent de 15 ans à la suite d'une dispute.

Derrière une banderole "Lucie, un ange parti trop tôt", les proches et les amis de la jeune femme se sont rassemblés devant son domicile vers 15 heures, avant de rejoindre l'arrêt du tramway où elle avait été grièvement blessée mercredi, avant de mourir le lendemain.

"On me l'a enlevée trop tôt"

"C'était ma fille unique, on me l'a enlevée trop tôt. J'avais encore plein de choses à faire avec elle, plein de mots d'amour à lui dire. Dites le maximum de fois 'je t'aime' à vos enfants", a déclaré la mère de la jeune femme devant l'arrêt du tramway où de nombreux messages et des gerbes de fleurs ont été déposés.

Lucie, qui venait d'avoir 18 ans, y avait été poignardée par un garçon de 15 ans, qui a été mis en examen vendredi pour homicide volontaire et écroué.

Averti d'un différend, dont l'origine est encore inconnue, entre quatre jeunes femmes parmi lesquelles figurait sa soeur, l'adolescent était arrivé sur place, armé d'un couteau, et avait grièvement blessé Lucie au ventre. La soeur du meurtrier présumé, qui a reçu de nombreux coups de pied, a été hospitalisée.

Jé. M., avec AFP