BFMTV

Matinée banalisée le 13 octobre: l'académie de Créteil recule (en partie)

Des collégiennes, image d'illustration.

Des collégiennes, image d'illustration. - Patrick Valasseris - AFP

Cette demi-journée était destinée à consulter les enseignants sur les futures réformes de l'éducation. Mais l'académie de Créteil a plié face aux contestations des parents. Les écoliers et collégiens du Val-de-Marne et de Seine-et-Marne auront cours normalement lundi prochain.

Il n'y aura pas de matinée banalisée le lundi 13 octobre pour les élèves des écoles primaires et des collèges du Val-de-Marne et de Seine-et-Marne. Face aux contestations des parents, l'académie de Créteil a reculé. Cette demi-journée était destinée à consulter les enseignants sur les futures réformes de l'éducation.

La PEEP du Val-de-Marne et la FCPE de Seine-et-Marne avaient déposé des recours en référé. "Il a été décidé qu'il y aurait une organisation différente de ce temps spécifique de réflexion" dans les deux départements, a indiqué le rectorat.

Ecoliers et collégiens auront donc cours normalement lundi. La Seine-Saint-Denis, autre département relevant de l'académie de Créteil, maintient la demi-journée "banalisée" lundi matin.

A. K. avec AFP