BFMTV

Marseille: un policier violemment agressé dans le métro

Un policier a été violemment agressé, dimanche soir, dans le métro marseillais. (photo d'illustration)

Un policier a été violemment agressé, dimanche soir, dans le métro marseillais. (photo d'illustration) - Jean-Christophe Verhaegen - AFP

Un policier a été violemment agressé, dimanche soir, dans le métro marseillais. L'un des agresseurs, âgé de 22 ans, a été interpellé.

Un policier de la BAC de Marseille qui n'était pas en service a été sérieusement blessé, dimanche soir, dans le métro de la ville, victime d'une agression dont la violence a redoublé lorsqu'il a fait état de sa qualité de policier, a-t-on appris de source policière.

Frappé au visage

Le policier a d'abord été frappé au visage par un jeune homme, accompagné de 7 autres, qui l'accusait de l'avoir bousculé, dans une rame du métro à hauteur de la station Rond-Point du Prado (quartiers sud).

Le fonctionnaire a alors fait état de sa qualité de policier "ce qui n'a fait que décupler la violence": un des complices de l'agresseur l'a retenu par derrière, pendant que celui-ci multipliait les coups, lui adressant notamment un coup de genou dans la mâchoire.

Le principal agresseur connu des services de police

Les agresseurs ont ensuite pris la fuite, changeant de ligne deux stations plus tard, à la station Castellane. Le policier a cependant pu alerter ses collègues de la BAC, qui ont interpellé le principal agresseur, âgé de 22 ans, connu notamment pour trafic de stupéfiants, avec l'aide des caméras de vidéo-surveillance du métro.

Sérieusement blessé à la mâchoire, le fonctionnaire a été conduit aux urgences de l'hôpital de la Conception. "Il n'a pas fait l'objet d'une agression initiale liée à sa qualité de policier, mais le fait d'avoir décliné sa fonction a déclenché une violence tout à fait inadmissible. Je suis indigné de cette agression", a réagi Pierre-Marie Bourniquel, directeur départemental de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône.

A.S. avec AFP