BFMTV

Mariage homo: la presse prédit des "lendemains politiques" au "baroud d'honneur" des antis

Manifestants sur l'esplanade des Invalides, dimanche soir à la fin de la manifestation des opposants au mariage homosexuel

Manifestants sur l'esplanade des Invalides, dimanche soir à la fin de la manifestation des opposants au mariage homosexuel - -

La démonstration de force des opposants au mariage homosexuel dimanche à Paris avait tout du "baroud d'honneur" mais aura aussi des conséquences sur le plan politique.

La démonstration de force des opposants au mariage homosexuel dimanche à Paris avait tout du "baroud d'honneur" mais aura aussi des conséquences sur le plan politique, estime la presse de lundi.

Rares sont les éditorialistes à juger, comme Nicolas Demorand dans Libération, que la mobilisation a fait "pschitt". "La réac-pride se dégonfle", veut croire le directeur du quotidien de gauche, qui fustige "un mouvement non plus populaire mais radicalisé, non plus carnavalesque mais teigneux et factieux".

Son homologue du Figaro, Alexis Brézet, lui oppose un avis tout aussi tranché en saluant une mobilisation "massive, joyeuse, pacifique", qui "fait figure d'ultime pied de nez aux bobards des perroquets de la 'manip pour tous'."

Loin des querelles sur les chiffres des manifestants, l'éditorialiste de La Croix, Dominique Quinio, se demande "n'est-ce pas autour d'une conception globale de la société que se manifestent ainsi de nombreux Français".

Dans La Montagne, Jacques Camus juge lui aussi qu'"un mouvement de fond, sur des questions sociétales, s'est créé".

T.B. avec AFP