BFMTV

Une manifestation pro-Israël, très surveillée, ce jeudi à Paris

Une manifestation pro-Israël se déroule jeudi soir à Paris. Ici, un rassemblement précédent à Marseille.

Une manifestation pro-Israël se déroule jeudi soir à Paris. Ici, un rassemblement précédent à Marseille. - -

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) organise un rassemblement "unitaire des amis d'Israël", à 18h30, devant l'ambassade de l’État hébreu à Paris. Un important dispositif policier est prévu.

C'est une première, à Paris, depuis la reprise du conflit israélo-palestinien, le 8 juillet dernier. Un rassemblement pro-Israël se tient, ce jeudi en début de soirée, dans la capitale. Ce mouvement, dont la participation devrait avoisiner entre 3.000 et 6.000 personnes, sera encadré par un important dispositif de police. BFMTV en a obtenu le détail.

Une initiative du Crif

C'est le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), qui est à l'origine de cette manifestation. Le Crif a appelé à un "rassemblement unitaire des amis d'Israël", ce soir à 18h30, devant l'ambassade de l'Etat hébreu à Paris, dans le VIIIe arrondissement.

Cette manifestation à l'appel de "l'ensemble des organisations juives de France", selon le Crif, fera suite à un rassemblement organisé dimanche à Marseille, auquel ont participé 2.000 personnes selon la préfecture de police, 6.000 selon les organisateurs. Un mouvement que plusieurs dizaines de propalestiniens avaient tenté de perturber.

400 policiers mobilisés

Pour éviter tout incident et tout affrontement jeudi soir, dans un contexte particulièrement tendu, notamment après les heurts survenus au cours des deux manifestations pro-Gaza interdites dans la capitale, près de 400 policiers sont mobilisés, selon los informations.

Dans le détail: deux compagnies de CRS, trois escadrons de gendarmerie, et trois sections de compagnies d'intervention de la DOPC (Direction de l'ordre public et de la circulation) seront sur place. Comme ce fut le cas lors des précédents rassemblements de ce genre, des policiers en civil se mêleront à la foule pour détecter les éventuels fauteurs de troubles. 

Situées dans un quartier très surveillé, à proximité de la place Beauvau, de l'Elysée et de l'ambassade des États-Unis, d'autres forces pourront venir en renfort si besoin. Ainsi, selon nos informations un escadron de gendarmerie (soit une soixantaine de personnels) sera déployé dans les transports en commun pour sécuriser l'arrivée des manifestants.

Sur les réseaux sociaux, la Direction du Renseignement de la préfecture de police de Paris (DRPP) affirme avoir repéré des appels à contre-manifester émanant de propalestiniens. Plusieurs lieux de rendez-vous, notamment aux abords de l'ambassade d'Israël, auraient été évoqués.

La préfecture de police indique par ailleurs qu'elle travaille sur la sécurisation d'une autre manifestation, cette fois propalestinienne, qu'elle a autorisée samedi, à Paris.

Jé. M. et avec Cécile Ollivier