BFMTV

Nouvelle manifestation anti-mariage homo ce dimanche

Frigide Barjot, meneuse du collectif "La manif pour tous", 24 heures avant une nouvelle manifestation contre le mariage homosexuel.

Frigide Barjot, meneuse du collectif "La manif pour tous", 24 heures avant une nouvelle manifestation contre le mariage homosexuel. - -

Les opposants au mariage homosexuel, qui ont appelé à une manifestation ce jour à Paris, ne devraient pas défiler mais se rassembler sur un axe allant de la Défense à Charles de Gaulle-Etoile.

Une manifestation, mais pas un défilé: c'est ce qu'ont annoncé les opposants au mariage homosexuel pour le rassemblement prévu ce dimanche à Paris. Ils se rassembleront sur un axe allant de la Défense à Charles de Gaulle-Etoile.

Le parcours, communiqué très tardivement aux manifestants, a été décidé à la suite du refus de la préfecture de police de voir les opposants défiler sur les Champs-Elysées, comme ils le souhaitaient.

Prévue pour démarrer vers 14h, la manifestation, qui comptera plusieurs points d'entrée, s'apparentera donc cette fois à "un stockage", a indiqué samedi Frigide Barjot, chef de file du collectif "La manif pour tous", à l'origine du mouvement. "Il y aura trop de monde pour défiler, les participants vont s'empiler et s'installer dans le cortège", a-t-elle expliqué.

Le président de l'UMP Jean-François Copé, qui a confirmé sa présence dimanche dans le cortège, "regrette que tout ait été fait pour mettre des bâtons dans les roues de l'organisation de cette manifestation".

Mobilisation plus faible qu'en janvier?

Les organisateurs devraient eux-mêmes rester tout l'après-midi près d'un podium dressé avenue de la Grande armée, face à l'Arc-de-Triomphe. "Il n'y aura pas de déplacement massif", a confirmé un chargé de communication.

Le 13 janvier, la dernière manifestation, répartie en trois cortèges, avait rassemblé 340.000 manifestants selon la police, près d'un million selon les organisateurs.

"Le fait qu'il y ait plusieurs cortèges avait minimisé l'impact", souligne-t-on dans le collectif. "Là, nous aurons une meilleure visibilité du nombre de manifestants, l'effet de masse sera maximum". La police s'attend cette fois à une mobilisation plus faible, et table sur 150.000 à 200.000 manifestants.

"La mobilisation en région" est exceptionnelle, assure pourtant Frigide Barjot, évoquant une "détermination énorme". De nombreux responsables provinciaux s'attendent en effet une mobilisation massive dimanche dans la capitale.


A LIRE AUSSI: >> Les anti mariage homo, privés de manifestation, saisissent la justice

>> Anti-mariage homo: polémique autour du tracé de la manif
>> Mariage homo: le texte adopté en commission des lois du Sénat

A.K. avec AFP