BFMTV

Mailly : « Les assurés vont encore trinquer »

BFMTV

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, craint une augmentation du ticket modérateur et une remise en cause du droit à la sécurité sociale.

Guillaume Cahour : Faut-il encore augmenter la rémunération des médecins alors que ce matin on entendait encore les infirmières libérales demander et obtenir quelques centimes supplémentaires sur certains actes ?

Jean-Claude Mailly : Ca dépend des engagements que, en contre partie, ils peuvent prendre en tant que médecins.

Guillaume Cahour : Vous n'y êtes donc pas farouchement opposé ?

Jean-Claude Mailly : Non. La problématique concerne le statut des généralistes par exemple, qui est un vrai souci dans notre pays. Maintenant il y a aussi l'envolée de ces médecins dits en secteur 2, ça veut dire des médecins qui ont des honoraires libres. C'est là qu'il y a des abus considérables de la part des professionnels de santé. On avait mis en place la création d'un autre secteur optionnel qui serait un tarif opposable pour les assurés sociaux, ça veut dire remboursés également. Il y a en ce moment des inégalités. On peut considérer que parfois pour un généraliste, il ne gagne pas assez à la consultation. Ce qui m'inquiète ce n'est pas ca, ce qui m'inquiète c'est ce que va dire le Gouvernement dans quelques jours en matière d'assurance maladie. Suite à la première rencontre que j'ai eu la semaine dernière avec Mme Bachelot et M. Woerth, je crains fort que parmi les mesures d'économie, les assurés trinquent encore.

Guillaume Cahour : Avec la hausse des franchises médicales ?

Jean-Claude Mailly : Avec le ticket modérateur, c'est-à-dire la part qui n'est pas remboursée par la Sécu, qui risque d'augmenter. Ca veut dire qu'à partir de là, les assurés vont mettre de leur poche, mais tout le monde n'a pas de mutuelle. Ca veut dire que s'ils font ca, c'est une nouvelle forme de remise en cause de droit à la Sécurité Sociale qui serait décidée.

La rédaction-Bourdin & Co