BFMTV

Lyon: un go-fast à moto permet le démantèlement d'un trafic de drogue

Près de 700 policiers en colère ont manifesté à Lyon.

Près de 700 policiers en colère ont manifesté à Lyon. - BFMTV

L’interception d’un go-fast venu du nord de l’Europe a permis l’arrestation de quatre hommes, jeudi non loin de Dijon. Deux d’entre eux devraient être déférés devant la justice lundi, selon une information du Progrès.

Jeudi, un motard de 44 ans a été interpellé sur une aire d'autoroute près de Dijon, explique le quotidien Le Progrès. Dans sa moto, une BMW, les forces de l'ordre ont découvert cinq kilos de cocaïne et deux kilos d’héroïne.

L'homme se déplaçait seul. Sans ouvreuse, le conducteur prenait soin de ne commettre aucune infraction pour ne pas se faire repérer et changeait souvent de moto. Ce go-fast peu conventionnel entre les Pays-Bas et la région lyonnaise a été intercepté après un an d'enquête menée par de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI). Ce sont ses nombreux déplacements vers le Luxembourg qui ont fini par accréditer la thèse d’un trafic de drogue depuis les Pays-Bas.

Dans la foulée, la BRI, appuyée par la brigade des stupéfiants, a interpellé trois membres présumés du réseau, dont Salah Zaïdi, 45 ans, surnommé le "King". A son domicile, les enquêteurs ont retrouvé 100.000 euros en espèces ainsi que de nombreux bijoux enterrés. Une richesse qui dénote avec ses revenus déclarés.

Deux d’entre eux doivent désormais être déférés devant la justice lundi.

E. H.