BFMTV
Société

Loi sur les génocides : La Turquie veut des "sanctions"

Le Sénat devrait voter ce lundi la loi qui punit la négation des génocides.

Le Sénat devrait voter ce lundi la loi qui punit la négation des génocides. - -

Le Sénat devrait donner son feu vert ce lundi à la loi pénalisant la négation des génocides, dont le génocide arménien. Le gouvernement turc menace la France de nouvelles représailles. De son côté, Paris appelle à l'apaisement.

La loi qui punit la négation des génocides, dont le génocide arménien, devrait être votée par le Sénat ce lundi, après être passée par l’Assemblée nationale le 22 décembre dernier. Cette loi prévoit de punir d'un an de prison et de 45 000 euros d'amende la négation de génocides reconnus par la France, dont le génocide arménien. Elle provoque les foudres de la Turquie, qui refuse le terme de génocide. Alors que les communautés arménienne et turque manifestent chacune de leur côté ce lundi aux abords du Sénat, la Turquie menace la France de nouvelles représailles, économiques et diplomatiques.

« Un allié très important »

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan espère que « le Sénat ne contredise pas les valeurs françaises » des libertés, accusant le président Nicolas Sarkozy, qui a voulu ce texte controversé, de visées électoralistes avant les présidentielles de mai. Si la loi devait passer, il songerait à bouder les visites en France, a-t-il déclaré.
La France de son côté appelle à l’apaisement, rappelant par le porte-parole du ministre des Affaires étrangères que la Turquie est « un allié très important ».

La Rédaction