BFMTV

Perpignan: une famille recluse chez elle depuis plusieurs jours à cause de voisins violents

-

- - AFP

Une famille est recluse chez elle depuis plusieurs jours, tétanisée par les menaces et violences d'une famille voisine. La mère et ses quatre filles demandent de l'aide pour sortir de cette situation.

Une mère et ses quatre filles âgées de 13 à 21 ans ont lancé un appel au secours sur les réseaux sociaux, après plusieurs jours cloîtrées dans leur appartement HLM, à Vernet-Salanque proche de Perpignan. La mère et ses filles se disent terrorisées par une famille de voisins violents, dont quatre frères d’une vingtaine d’années. 

Comme le raconte le quotidien L'indépendant, la mère et ses quatre filles sont recluses depuis plusieurs jours, puisqu'elles racontent être harcelées et menacées de mort par des voisins, dans un ultime appel au secours lancé sur les réseaux sociaux. 

Le journal l'Indépendant relate les propos de la mère de famille, désespérée: "Si on sort, ils vont nous tuer, raconte la mère. Mes trois cadettes, dont celle qui passe le bac cette année, ne peuvent plus aller à l’école. Elles ont peur. Quand on passe la porte, ils sont là, à nous agresser, nous insulter et à nous menacer de mort. On n’ose plus aller faire les courses. Quelques personnes du secteur osent nous amener un peu à manger. Certains ont essayé d’aller leur parler mais ils ne veulent rien entendre. Je travaille dans un supermarché, je ne peux même plus y aller. Ni ma fille aînée".

Les violences plus persistantes depuis la déposition d'une plainte

Cette dernière raconte être menacée depuis juillet, pour un motif qui reste encore flou. Depuis qu'elle a déposé plainte contre cette famille pour des violences, la situation s'est empirée. Elles parlent d'injures, jets de pierres, intimidations, ou de coups de pied dans la porte de leur logement pour décrire la violence imposée par ses voisins.

Les trois voitures de la famille ont été cassées, et le compteur électrique vandalisé. Après un mois dans un foyer, la famille a du revenir chez eux, ne remplissant pas les conditions d'accueil.

Un nouvel appartement proposé

Un nouvel appartement HLM a été proposé ce mardi à la mère et ses 4 filles. La famille attend avant d’accepter ce déménagement, ne voulant plus supporter la vie de quartier. La mère de famille a également déposé une demande de mutation de logement qui doit être examinée aujourd’hui même en commission.

S.Z avec AFP