BFMTV

Fin de la trêve: 600.000 foyers privés de gaz et d'électricité samedi?

600.000 foyers pourraient être privés d'électricité dès samedi 15 mars.

600.000 foyers pourraient être privés d'électricité dès samedi 15 mars. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

La trêve hivernale concernant le gaz et l'électricité prend fin samedi 15 mars. 600.000 foyers pourraient être privés de moyens de se chauffer.

600.000 foyers pourraient être privés de gaz et d'électricité dès le samedi 15 mars. C'est en tout cas ce qu'indique un décompte de la CGT, repris par Europe1.fr.

Cette année, la trêve hivernale des expulsions locatives a été étendue aux énergies nécessaires pour se chauffer: cette disposition, qui empêchait depuis le 1er novembre aux fournisseurs de couper le gaz et l'électricité aux foyers accumulant les impayés, prend fin le 15 mars.

EDF a cependant annoncé qu'un délai supplémentaire de 15 jours est accordé aux deux millions de clients bénéficiant de tarifs sociaux.

Le problème ajourné pour cause d'élections?

EDF, GDF, Direct Energie sont déjà prêts à agir, les noms des clients concernés étant déjà connus, affirme Europe1.fr. Les fournisseurs d'électricité et de gaz mettraient la pression sur ERDF et GRDF, les services publics chargés du réseau: ces derniers auraient même déjà prévu de faire appel à des intérimaires pour gérer la situation. Car les entreprises craignent que des agressions aient lieu contre leurs agents. EDF et GDF précisent de leur côté qu'il n'y aura pas de coupures massives, mais un suivi personnalisé des mauvais payeurs en difficulté.

En pleine campagne des municipales, ces coupures risquent de poser des problèmes politiques. Certains sont d'ailleurs tentés de repousser le problème au lendemain de ces élections. Des négociations seraient d'ailleurs ouvertes pour prolonger la trêve jusqu'au 31 mars, comme cela a été le cas pour les expulsions locatives.

M. K.