BFMTV

Eau potable: 7,5 millions de logements bientôt être hors-norme?

De très nombreuses canalisations sont sur le point de ne plus être aux normes (illustration).

De très nombreuses canalisations sont sur le point de ne plus être aux normes (illustration). - -

L'association CLCV demande un report de la date butoir des remplacements.

Près de 7,5 millions de logements sont concernés en France, dont plus de 800.000 à Paris. L'association de défense des consommateurs CLCV a appelé jeudi les pouvoirs publics à reporter de trois ans la date butoir de remplacement des canalisations en plomb, fixée au 25 décembre 2013, et à accorder des aides aux particuliers pour effectuer les travaux.

La France a en effet pris du retard pour éradiquer les canalisations d'eau potable en plomb dans le parc immobilier privé.

Le changement de ces conduites fait suite à une directive européenne qui impose une teneur en plomb de l'eau potable inférieure à 10 microgrammes par litre d'eau (contre 25 microgrammes auparavant) d'ici fin 2013, suivant des recommandations de l'Organisation mondiale de la santé.

2.250 euros par logement

L'association estime le coût des travaux à 2.250 euros en moyenne par logement. "Il s'agit d'une dépense importante pour les copropriétaires qui ont souvent dû faire face à la rénovation des ascenseurs et qui sont amenés à se mobiliser sur la rénovation thermique", indique l'association, qui appelle les pouvoirs publics, et notamment les agences de l'eau, à débloquer des aides.

"Elles disposent de fonds importants qui ont été utilisés pour enlever le plomb dans les canalisations publiques des services d'eau mais (...) elles n'ont pas souhaité aider les particuliers dans leurs travaux", ajoute la CLCV.

En mars, l'UFC-Que Choisir avait déjà tiré la sonnette d'alarme à propos du retard que prenaient les travaux de remplacement des canalisations dans le parc immobilier privé et demandé aux agences de l'eau de mieux financer les aides aux particuliers.

A.D. avec AFP