BFMTV

Bientôt une tour signée Jean Nouvel à La Défense

La Défense

La Défense - -

La star de l'architecture a été choisie pour construire plusieurs bâtiments dont une tour à La Défense. Il construira un immeuble de bureaux de plus de 200 mètres de haut.

Le célèbre architecte français Jean Nouvel a été choisi pour construire plusieurs bâtiments dont une tour à La Défense, selon l'Établissement public d'aménagement de La Défense Seine Arche (Epadesa), mercredi.

"Jean Nouvel a été choisi car sa proposition était la meilleure (...) avec un projet particulièrement solide", explique-t-on du côté de l'Epadesa, tout en reconnaissant une "fierté" de pouvoir compter à La Défense un bâtiment signé du célèbre architecte.

Le lauréat 2008 du prix Pritzker, la récompense la plus élevée dans le domaine de l'architecture, construira un immeuble de bureaux de plus de 200 mètres de haut soit 80.000m2 de superficie, ainsi qu'un immeuble d'habitation, dans le cadre du projet "Rose de Cherbourg".

Les premiers dessins présentés en septembre

"C'est un projet urbain d'ensemble, on aménage un quartier dans toutes ses composantes", détaille l'Epadesa. La Rose de Cherbourg est le nom donné à un ouvrage routier, en forme de boucle, qui enjambe la nationale 13 à hauteur de Puteaux, dans les Hauts-de-Seine, voué à devenir un espace vert suspendu de deux à trois hectares.

Outre l'immeuble de grande hauteur (IGH) et le premier immeuble de logement dessinés par Jean Nouvel, un second bâtiment d'habitation et un ensemble de logements étudiants de 10.000 m² sortiront également de terre. Les groupes et cabinets d'architecte en charge de leur réalisation n'ont toutefois pas encore été désignés.

Les premiers dessins et l'avancement du projet seront présentés à la population en septembre. Les travaux d'aménagement de la "Rose de Cherbourg" ne devraient pas débuter avant 2015.

Jean Nouvel avait déjà proposé des projets très ambitieux et spectaculaires pour La Défense, plus grand quartier d'affaires européen, à l'instar de la Tour sans fin ou de la Tour Signal. Ils avaient toutefois été abandonnés respectivement en 2000 et 2010.