BFMTV

Lille: fin de l'évacuation d'un camp de migrants

L'évacuation d'un camp de migrants, dans un parc de Lille, s'est terminée ce mercredi matin. (Photo d'illustration)

L'évacuation d'un camp de migrants, dans un parc de Lille, s'est terminée ce mercredi matin. (Photo d'illustration) - AFP

L'évacuation d'un parc à Lille où vivaient encore fin octobre quelque 150 migrants, dont des mineurs, a pris fin ce mercredi.

"Les services de l'État, de la Métropole européenne de Lille (MEL), du conseil départemental du Nord et de la Ville de Lille ont évacué et démantelé, ce mercredi 23 novembre, le campement du jardin des Olieux", à Lille, indique la préfecture du Nord.

Cette opération avait commencé le 7 novembre dernier, après une décision du tribunal administratif de Lille, rendue le 20 octobre, donnant son feu vert à l'évacuation de ce camp, et rejetant le recours formé par ces réfugiés qui s'opposaient aux solutions de relogement proposées par l'État.

Au total, 80 migrants, occupant le jardin des Olieux, ont ainsi été "mis à l'abri" par les autorités publiques à Dunkerque, Cassel, ou encore à Louvroil dans le Nord, depuis le début du mois de novembre.

19 personnes ont eu des propositions d'hébergement

Ce mercredi matin, les 19 personnes qui restaient encore dans le parc "se sont vu proposer une solution de mise à l'abri au regard de leur situation", selon la préfecture. Les services de la ville de Lille ont ensuite "démonté les tentes et nettoyé le site". 

"Les forces de sécurité et la police municipale resteront très mobilisées de façon à éviter toute réimplantation sauvage et illicite sur ce site qui est maintenant rendu à sa vocation première: un terrain de jeux pour enfants", a conclu la préfecture. 

Depuis début 2015, plusieurs dizaines de migrants, dont une majorité de mineurs, originaires principalement d'Afrique subsaharienne (Guinée, Mali, Côte d'Ivoire, Sénégal), s'étaient installés dans ce parc de 8.000 mètres carrés situé dans le quartier populaire de Moulins.

A.Mi avec AFP