BFMTV

Les mesures de circulation alternée levées à Paris comme à Grenoble

-

- - -

La qualité de l'air s'étant améliorée dans ces localités, les autorités ont décidé la levée des mesures de circulation alternée à Paris et à Grenoble (Isère). Mais la situation reste contrastée sur l'ensemble du pays.

En plein week-end de départs en vacances, les autorités ont annoncé la levée à partir de ce samedi minuit des mesures de circulation alternée prises à Paris et Grenoble, à la suite d'une amélioration de la qualité de l'air.

Paris et Grenoble sortent (un peu) de la grisaille de la pollution

A Paris, le préfet de police a annoncé que la circulation alternée ne serait pas reconduite ni dimanche ni lundi, le pic de pollution aux particules fines observé depuis jeudi ne devant pas se poursuivre selon Airparif.

"Il en sera de même pour toutes les mesures contraignantes, notamment celles relatives à la réduction de la vitesse et au contournement du secteur concerné pour les poids lourds", a précisé le préfet de police dans un communiqué. Une réunion est prévue ce lundi "pour apprécier l'évolution de la situation".

La qualité de l'air s'est également améliorée dans le bassin grenoblois, selon la préfecture de l'Isère, qui a annoncé la levée des restrictions de circulation mises en place depuis une semaine pour faire face au pic de pollution.

Mais la qualité de l'air est très variable dans le pays

Ailleurs en Rhône-Alpes, l'alerte pollution est maintenue, à Lyon, dans la vallée du Rhône, dans l'ouest de l'Ain et dans les Alpes (vallée de l'Arve et zone urbaine des pays de Savoie).

Plus au nord en Bourgogne, le département de l'Yonne a aussi été placé en alerte pollution, entraînant notamment une baisse de 20 km/h de la vitesse sur les routes hors agglomération, comme c'est déjà le cas dans une grande partie de Rhône-Alpes. En Savoie, la circulation des poids-lourds les plus polluants est interdite depuis samedi 

R.V. avec AFP