BFMTV

Les « maçons et les serveurs » immigrés de Guéant

Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant.

Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant. - -

Claude Guéant, qui souhaite diminuer l'immigration légale de 20.000 titres de séjours par an, a affirmé dimanche que la France «n'a pas besoin de maçons ou de serveurs de restaurants» issus de l'immigration. «Il y a en France la ressource», ajoute-t-il. Débat.

C'est sa manière de réaffirmer la nécessité de diminuer l'immigration du travail dans l'hexagone. Hier dimanche, le ministre de l'Intérieur a estimé que la France « n'a pas besoin de maçons, de serveurs de restaurants » car elle dispose de « la ressource nécessaire ». Selon lui, « contrairement à une légende, il est inexact que nous ayons besoin de talents, de compétences » provenant de l'immigration. D'après Claude Guéant, seule « 2.000 personnes » (sur les 200.000 bénéficiant chaque année d'un titre de séjour) arriveraient effectivement en France pour y occuper un emploi pour lequel il y a un réel « besoin ».

« Il y a un moment où il faudra choisir »

Le gouvernement souhaite d'ailleurs abaisser à 180.000 par an le nombre d'entrées légales d'immigrés sur le territoire national. Réagissant aux propos du ministre de l'Intérieur, le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé a estimé ce lundi matin sur RMC et BFMTV qu'il y a « un moment où il faudra choisir. On ne peut pas dire d'un côté qu'on ne veut pas de ces emplois-là parce qu'ils sont mal payés et mal considérés; et de l'autre dire qu'on ne veut pas d'immigrés pour occuper les postes. Ce choix-là est un choix stratégique, très difficile à faire, et il faudra le faire avec les Français ».