BFMTV

Les clients rapportent leurs verres au bar, l'Urssaf réclame 9 000 euros

-

- - -

Alors qu'une cliente s'apprêtait à rapporter un plateau au comptoir d'un bar en Bretagne, l'Urssaf a infligé une amende à la gérante pour "travail dissimulé".

9 000 euros, tel est le montant de l'amende que doit payer la gérante d'un café-concert dans le Morbihan pour avoir laissé une cliente rapporter un plateau rempli de verres au comptoir. Pour l'Urssaf, il s'agit de "travail dissimulé".

"Mon mari s'est fait plaquer contre la vitre"

L'établissement Mamm-Kounif à Locmiquélic est un endroit prisé. Cela fait dix ans que l'on y boit, mange et danse. Si l'établissement rencontre un beau succès, c'est notamment pour sa devise: "le client doit se sentir chez lui". A tel point qu'il peut être amené à rapporter lui-même son verre au bar, car les soirs d'affluence "c'est service au comptoir".

Le 30 juin 2012, alors qu'une dame rapporte un plateau, deux agents de l'Urssaf font leur apparition pour un contrôle musclé.

"Mon mari s'est fait plaquer contre la vitre par un homme. Une femme s'est jetée sur moi en me montrant une carte tricolore. C'est là que j'ai compris que c'était un contrôle de l'Urssaf. Ils m'ont dit que j'étais prise en flagrant délit de travail dissimulé. Ils considéraient que les clients se comportaient comme des serveurs", raconte la gérante au Télégramme.

L'Urssaf maintient ses affirmations

L'Urssaf réclame alors 7 900 euros d'amende, et le couple est même placé en garde à vue. Finalement, faute d'éléments, l'affaire est classée sans suite. Mais il reste une procédure au civil et avec les pénalités, l'organisme réclame désormais près de 9.000 euros à la gérante.

Contacté par France Bleu, l'Urssaf Bretagne campe sur ses positions et affirme qu'i y a bien eu "travail dissimulé". Le tribunal des affaires de sécurité sociale de Vannes devra trancher. La date d'audience n'étant pas encore fixée.

La rédaction