BFMTV

Le SMS de "Bonne année" est-il mort?

En France, le nombre de SMS échangés la nuit du Nouvel An est en baisse constante.

En France, le nombre de SMS échangés la nuit du Nouvel An est en baisse constante. - Lionel Bonaventure - AFP

Encore une fois, le nombre de SMS échangés pour la nouvelle année est en baisse. Les utilisateurs lui préfèrent les applications de messagerie instantanée.

Le message reste, le moyen de le convoyer change. Comment avez-vous reçu les voeux de vos proches pour la nouvelle année? Téléphone? FaceTime? Whatsapp? Messenger? Snapchat? Textos? Chance est que la dernière option n'a pas été la plus utilisée cette année.

Une nouvelle fois, le SMS perd du terrain lors des voeux échangés le soir du Nouvel An. Environ 200 millions de textos ont quand même été échangés en cinq heures en France, en cumulant les chiffres de Bouygues, Orange et Free Mobile que relaie ce jeudi Le Parisien. Ce qui constitue une baisse de 9,7% pour le premier, 6% pour le deuxième et 4% pour le troisième.

Toujours plus de messages sur Whatsapp

Le chiffre reste important, mais faible en comparaison du milliard de textos échangés en 2012, un record. Depuis, la cote du SMS ne cesse de plonger, au profit des réseaux sociaux et messageries instantanées, plus modernes et plus réactives, qui profitent d'un réseau 4G toujours plus étendu. 

A titre de comparaison, Whatsapp se vante de 75 milliards de messages envoyés lors du réveillon du Nouvel An, dont 13 milliards d’images et jusqu’à 5 milliards de vidéos, mais sur toute la planète. L'année précédente, 63 milliards de messages s'étaient échangés. 

Les applications présentent notamment l'avantage des conversations groupées, réduisant là aussi le nombre de messages échangés. D'autres applications sont plus intuitives: le selfie Snapchat ou Instagram est beaucoup plus simple à personnaliser et envoyer que le MMS qui ne passe jamais à cause de la saturation du réseau.

L.A.