BFMTV

Le moral des Français s'améliore en 2015

Le baromètre du moral des Français en janvier 2015.

Le baromètre du moral des Français en janvier 2015. - BFMTV

Malgré les attentats commis au début du mois de janvier, les Français ont un meilleur moral qu'en décembre. Ils restent toutefois majoritairement pessimistes.

L'année 2015 a commencé de façon dramatique en France. Mais malgré les attentats qui ont frappé le pays, le moral des Français pour l'avenir du pays s'améliore: en janvier, il rebondit à 29%, soit deux points supplémentaires par rapport au score de décembre, selon un sondage CSA pour BFMTV.

Si les Français ont été ébranlés par les évènements du début d'année, la cohésion et la solidarité montrées lors de la mobilisation du 11 janvier ont contribué à améliorer leur moral. Pourtant, lorsqu'il s'agit de l'avenir de la société, les Français restent de grands pessimistes: ils sont 69% à le dire, et s'appuient notamment sur la peur de nouveaux attentats pour expliquer ce sentiment.

Des craintes différentes

Malgré cela, le taux de Français pessimistes baisse de trois points. Cette peur semble partagée par l'ensemble des catégories sociales. Car les craintes ne sont pas les mêmes pour tous: les sympathisants de gauche et du centre sont davantage préoccupés par le risque d'amalgames qui pourraient être effectués entre terroristes et musulmans.

De leur côté, les sympathisants de droite et d'extrême droite sont plus alarmistes, et critiquent l'action du gouvernement. Les sympathisants du Front national sont les plus pessimistes (90%).

L'évolution de l'optimisme des Français depuis février 2011.
L'évolution de l'optimisme des Français depuis février 2011. © BFMTV

Quant à l'optimisme des Français pour leur avenir personnel, il remonte légèrement mais demeure en-dessous de la moyenne, avec un taux de 49%. Un score qui s'améliore d'un point, et progresse dans la plupart des catégories. Chez les sympathisants de gauche, il augmente de 4 points, et s'élève désormais à 63%. En revanche, il décline chez les sympathisants de droite, avec seulement 46%.

Les valeurs véhiculées lors de la manifestation du 11 janvier figurent parmi les raisons qui expliquent le regain chez les sympathisants de gauche. Les motifs d'insatisfaction, eux, viennent plutôt d'un sentiment d'insécurité, physique autant qu'économique.

méthodologie

Sondage exclusif CSA / BFMTV réalisé par téléphone et par Internet du 6 au 22 janvier 2015. Echantillon national représentatif de 2999 personnes résidant en France âgées de 18 ans et plus, constitué d'après la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle du chef de ménage) après stratification par région et taille d’agglomération.

A. K.