BFMTV

Le "hand spinner", nouveau jouet star des cours de récréation

Le "hand spinner", une sorte de toupie à trois branches, connaît un succès énorme chez les enfants, et devient le nouveau phénomène des cours de récréation.

Depuis plusieurs semaines, les enfants de 7 à 15 ans ne jurent plus que par le "hand spinner". Petite toupie en plastique en forme d'étoile à trois branches, ce jouet est devenu un véritable phénomène des cours de récréation.

Ce déstressant a été inventé dans les années 1990 par une mère de famille américaine, qui souhaitait divertir sa fille alors qu'elle ne pouvait pas jouer avec elle, atteinte d'une maladie causant un affaiblissement musculaire.

"Je ne pouvais pas beaucoup jouer avec elle, donc j'ai commencé à bricoler des choses avec des journaux et du scotch, puis d'autres trucs. Ce n'était même pas un prototype, c'était un semblant de quelque chose, elle a commencé à jouer avec de différentes manières, et je l'ai adapté", a expliqué l'inventrice au Guardian.

Une popularité récente

L'année dernière, le "hand spinner" est revenu en grâce en séduisant les parents d'enfants autistes. Ces derniers ont remarqué que la toupie permettait à leurs enfants de se calmer et augmentait leurs capacités d'écoute et de concentration.

Peu à peu, le "hand spinner" se démocratise et séduit tous les enfants, qui voient dans ce petit objet un moyen de s'occuper. Extrêmement populaire aux Etats-Unis, il commence maintenant à s'importer en Europe et en France. Le jouet est en particulier un véritable phénomène sur YouTube, où plusieurs stars du réseau se mettent en scène avec le "hand spinner". Dans ces vidéos, ils réalisent des figures avec la toupie.

En France, le vidéaste Dr Nozman a notamment totalisé plus de 2,5 millions de vues en expliquant comment manier correctement l'objet.

Rupture de stock à prévoir

Coûtant à peine une dizaine d'euros, les "hand spinners" se vendent très rapidement. A tel point que plusieurs revendeurs sont déjà en rupture de stock.

"Ça part très très vite. On a eu une rentrée de stock récemment, on en avait commandé une dizaine, et la dizaine est partie en une seule matinée. Maintenant, on essaie d'épuiser nos fonds de stocks. C'est vrai que c'est beaucoup demandé", explique Dylan Schnyder, vendeur chez "Geek and Toys", une boutique de Lyon.

Victime de son succès, le "hand spinner" commence à poser problème dans certaines écoles outre-Atlantique. Aux Etats-Unis, 32% des plus grands écoles du pays ont déjà interdit la toupie. En France, en revanche, aucune école n'a encore décidé de l'interdire, le phénomène étant encore trop récent.
Florian Huvier