BFMTV

Le Conseil d'Etat enterre définitivement "mademoiselle"

Le "Mademoiselle" est définitivement banni des formulaires.

Le "Mademoiselle" est définitivement banni des formulaires. - -

Une association avait déposé une requête devant le Conseil d'Etat pour rétablir le terme "mademoiselle" dans les documents administratifs. Elle vient d'être rejetée.

"Mademoiselle" : si ce terme a disparu des formulaires depuis février dernier, il a définitivement été enterré mercredi par une décision du Conseil d'Etat.

La juridiction a en effet rejeté une demande d'une association niçoise, Libérez les mademoiselles, dirigée par un cadre UMP d'Aix-en-Provence, Alexandre-Guillaume Tollinchi, "féministe de droite" selon ses termes.

La requête dénonçait un "excès de pouvoir" et exigeait l'abrogation de la circulaire du Premier ministre "relative à la suppression des termes "mademoiselle", "nom de jeune fille", "nom patronymique", "nom d'épouse" et "nom d'époux" des formulaires et correspondances des administrations".