BFMTV

Laurent Blanc doit-il quitter les Bleus ?

Laurent Blanc

Laurent Blanc - -

L'équipe de France de football a été éliminée en quart de finale de l'Euro 2012 par l'Espagne (2-0), samedi à Donetsk en Ukraine. Malgré cette élimination, Laurent Blanc, le sélectionneur français a atteint ses objectifs : atteindre les quarts. Mais son maintien à la tête des bleus est en suspens.

La France s’est inclinée samedi soir à l’Euro 2012 face à l’Espagne championne du monde en titre. Cette défaite signe la fin de la présence française dans le tournoi. Les Bleus ont atteint les quarts de finale, objectif qu’avait fixé, Noël Le Graët le président de la Fédération française de Football, à Laurent Blanc. Cependant, le futur du champion du monde 98 à la tête des Bleus est compromis. Laurent Blanc doit rencontrer le président de la FFF dans les prochains jours pour évoquer la question. Mais il peut compter sur un soutien de poids: celui de ses joueurs.

Blanc et Le Graët : 2 caractères forts

Entre ces deux forts caractères, ce n'est pas le grand amour. Avant la compétition, Blanc s'était vu refuser une prolongation de son contrat par Noel Le Graët. Un président qui se montre aussi critique envers le train de vie de la sélection française. Il reproche notamment un encadrement trop important. Noël Le Graët n'a d'ailleurs jamais été très élogieux au sujet de Laurent Blanc, nommé par son prédécesseur Fernand Duchaussoy en Juillet 2010 pour un contrat de deux ans. Et les dernières sorties de l'Euro, à commencer par l'affaire Nasri n'arrangent pas les choses. Blanc est au cœur de plusieurs critiques dans sa gestion du groupe aussi bien humainement que tactiquement.

« Blanc va avoir du mal à rester à la tête de l’équipe de France »

Bruno Godard, journaliste et auteur de "2002-2012, la décennie décadente du foot français" aux éditions Flammarion. Il imagine mal Laurent Blanc se maintenir à la tête de l’équipe de France : « Je ne vois pas un semblant de réussite dans tout cet euro. Je pense que Laurent Blanc va avoir beaucoup de mal à rester à la tête de l’équipe de France. Il a montré qu’il ne savait pas parler à cette génération de joueurs, qu’il n’arrivait pas à régler les problèmes d’égo ni à éviter les disputes au sein du vestiaire. C’est pourtant le rôle principal du sélectionneur. Il n’est pas là pour apprendre à jouer au football. Il est là pour créer du lien entre les joueurs, pour souder un groupe et manifestement, il n’a pas réussi cette mission ».

« Blanc met en place une sorte d’identité de jeu à la française »

Cherif Ghemmour, journaliste à So Foot pense que Laurent Blanc doit rester entraîneur de l’équipe de France : « Je suis contre le mot fiasco. L’équipe de France est à sa place. Laurent Blanc est en train de mettre en place depuis qu’il est là une sorte d’identité de jeu à la française. Il y a un progrès, il est minime, mais il est là. Et surtout, il y a une chose fondamentale qu’on a un peu oublié depuis ce début d’Euro c’est que les trois pièces maîtresses du jeu de Laurent Blanc que sont Abidal, Diaby et peut-être un peu Gourcuff, n’étaient pas là ».

La Rédaction avec Alexandre Mognol