BFMTV

La pauvreté s'inscruste en France

Le Secours Catholique a aidé 1,5 millions de personnes en 2009, 80 000 de plus que l'année précédente.

Le Secours Catholique a aidé 1,5 millions de personnes en 2009, 80 000 de plus que l'année précédente. - -

En 2009, Le Secours Catholique a aidé 80 000 bénéficiaires supplémentaires, annonce l’association dans son rapport annuel rendu public ce mardi. De plus en plus de Français vivent sous le seuil de pauvreté (950 euros) et ont recours aux structures d’aide pour subsister.

En 2009, Le Secours Catholique a aidé 80 000 bénéficiaires supplémentaires, annonce l’association dans son rapport annuel rendu public ce mardi. De plus en plus de Français vivent sous le seuil de pauvreté (950 euros) et ont recours aux structures d’aide pour subsister.

Pour Pierre Levené, secrétaire général du Secours Catholique, « on est proche du scandale de laisser autant de gens avec si peu ».

Qui sont ces nouveaux pauvres ?

Au total, 1,5 million de personnes ont poussé la porte du Secours Catholique en 2009. Des chômeurs, des étrangers sans ressources et des étudiants, mais aussi des travailleurs pauvres.

Le plus souvent, les personnes les plus aidées vivent en moyenne avec 548 euros et ont plus de 40 ans ou vivent en famille avec des enfants.

Le nombre des bénéficiaires d'aide augmente. Une hausse expliquée par l'augmentation du nombre d’étrangers, avec ou sans papiers et, pour les Français actifs, par les effets de la crise, qui conjugue hausse du chômage et baisse du pouvoir d’achat.

Le Secours Catholique demande le relèvement des minima sociaux

Pour aider ces familles, le Secours Catholique réclame un relèvement des minima sociaux et des aides au logement. Concernant l’emploi, elle propose davantage de formations et de contrats à plein temps, tout en développant les crèches et les transports en milieu rural.

D’après le rapport, le « travail pauvre » n’a pas reculé en 2009 malgré la mise en place du RSA (revenu de solidarité active).