BFMTV

La fonte de la Mer de glace du Mont-Blanc n'en finit plus d'inquiéter 

Les visiteurs sont étonnés de la vitesse à laquelle la fonte de la glace a transformé le paysage.

La situation de la Mer de Glace, ce glacier situé sur le versant septentrional du Mont-Blanc en Haute-Savoie, inquiète. Situé à 1913 mètres d’altitude et accessible par un train, le site, exceptionnel, peut accueillir jusqu’à 350.000 visiteurs annuels.

Et pourtant, la Mer de Glace est un monument en péril. En l’espace de seulement 30 ans, le glacier a perdu 129 mètres de hauteur. De fait, les premières glaces, qui se trouvaient il y a plusieurs décennies à quelques minutes de marche du quai d’arrivée, se trouvent reléguées plus loin dans la vallée, accessible par un escalier de quelques 152 marches.

Un kilomètre de perdu depuis 2040

Une modification du paysage qui n’en finit pas d’étonner les visiteurs. "Je l’ai vu il y a 30 ans, je suis bien surprise de le voir aujourd’hui dans cet état", explique une touriste au micro de BFMTV, très vite rejointe dans son constat par une seconde: "C’est vrai qu’on voit que ça a énormément diminué, c’est choquant".

Si la fonte a débuté dès 1870, cette dernière s'est accélérée depuis le milieu du siècle dernier. En cause selon le site Futura-Sciences, le réchauffement climatique qui fait fondre de manière inexorable la glace. 

Le site est actuellement surveillé par des scientifiques qui estiment que d’ici 2040, la Mer de Glace aura reculé d’un kilomètre.

Hugo Septier