BFMTV

La croissance rebondit au 3e trimestre

L'économie française a enregistré une croissance de 0,2% au troisième trimestre.

L'économie française a enregistré une croissance de 0,2% au troisième trimestre. - -

L'économie française a enregistré une croissance de 0,2% au troisième trimestre après un repli de 0,1% au deuxième. Pour l'année, la croissance est pour le moment de 0,2%.

Retour au positif. L'économie française a enregistré une croissance de 0,2% au troisième trimestre après un repli de 0,1% au deuxième, selon les premiers résultats des comptes nationaux trimestriels publiés jeudi par l'Insee. Trente économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une croissance nulle au troisième trimestre, leurs estimations allant de +0,3% à -0,5%. L'acquis de croissance pour 2012 est de 0,2%.
La croissance du deuxième trimestre était auparavant estimée à 0,0%. La contribution de la demande intérieure finale (hors stocks) à la croissance du troisième trimestre est estimée à 0,2 point. La variation des stocks a contribué à hauteur de -0,3 point et le commerce extérieur à hauteur de +0,3 point.
Les dépenses de consommation des ménages ont progressé de 0,3%. L'investissement des entreprises non financières a reculé de 0,4 point.

La production manufacturière reprend

L'investissement des entreprises non financières a reculé de 0,4% après une hausse de 0,6% au deuxième trimestre, un net repli étant constaté dans l'achat de matériels de transport. L'investissement total a baissé de 0,2% après une hausse de 0,5% au deuxième trimestre. L'investissement des administrations publiques a marqué le pas (+0,1% après +1,0%) et l'investissement des ménages "est atone pour le deuxième trimestre consécutif" (-0,1% après 0,0%), ajoute l'Insee.
Les exportations ont augmenté de 0,5% après +0,3% au deuxième trimestre, "alors que les importations subissent le contrecoup d'un deuxième trimestre dynamique" (-0,6% après +1,6%).
Après cinq trimestres de quasi-stagnation, la production de biens et services a augmenté de 0,4%. La production manufacturière s'est redressée de 1,0% (après -1,0% chacun des deux premiers trimestres 2012). Et la production de services a crû plus vivement qu'au deuxième trimestre (+0,4% après +0,2%).

La rédaction avec Reuters