BFMTV

Justice : à la barre à 93 ans

Le procès du plus vieux détenu de France, 93 ans, s'ouvre ce mercredi devant les assises de la Marne.

Le procès du plus vieux détenu de France, 93 ans, s'ouvre ce mercredi devant les assises de la Marne. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le procès du plus vieux détenu de France s'ouvre ce mercredi devant les assises de la Marne. A 93 ans, il est accusé du meurtre d'une femme de 82 ans. Crime passionnel ou crime d'orgueil ? La justice va devoir trancher.

Il est à la retraite depuis 1981, a 2 enfants et va bientôt fêter ses 94 ans. Autant dire que Marcel Guillot n'a pas le profil d'un meurtrier en puissance. Et pourtant, celui qui est le plus vieux détenu de France devra répondre ce mercredi devant les assises de la Marne du meurtre d'une femme de 82 ans, en 2011. Une femme pour laquelle il dit avoir eu "un béguin", mais qui l’a éconduit. Un crime passionnel, défend sur RMC son avocat sur RMC. Surtout, Me Jacques Delmas pose la question : comment juger un vieillard de 93 ans ? "Il est sourd et se pose la problématique de sa sénilité, qui pourra amener à des réponses décalées, s’inquiète l’avocat. Quand je l’ai rencontré pour la première fois, je lui ai demandé la date de naissance de ses deux enfants, et il s’est trompé sur les deux dates".

"Une violence inouïe"

Marcel Guillot, trop vieux pour être jugé ? L’avocat de la famille de la victime, Me Job, ne l’entend pas de cette oreille. Pour lui, c’est un crime d’orgueil : "C’est un homme qui n’a pas supporté de ne pas parvenir à ce qu’il avait pu imaginer dans sa tête". Il rappelle que la victime a succombé à un étranglement après avoir reçu des dizaines de coup de bâton : "c’est un dossier d’une violence inouïe. (La victime) a été étranglée après des heures de véritable supplice. La place de cet homme est en prison".

Suivez Jean-Jacques Bourdin sur Twitter
Follow @JJBourdin_RMC

Réagissez sur le compte Twitter d'RMC avec le hashtag #BourdinDirect Tweet #Bourdindirect

Philippe Gril avec Thomas Chupin